Covid, grippe, variole du singe... Beau temps sur les épidémies

Article Article

Santé Publique France a publié ses bulletins épidémiologiques de la semaine, Covid, grippe... voilà le bilan ! Tout va bien !  L’OMS lève même l’alerte maximale sur la pandémie de Covid-19. 

Covid, grippe, variole du singe... Beau temps sur les épidémies

© IStock 

Disons que désormais, le Covid parait ne plus être d'actualité : les taux d’incidence, de positivité et d’hospitalisation sont en baisse dans toutes les régions de France métropolitaine et même en Outre-mer. Notons tout de même une toute petite poche de résistance à la Réunion. 

Le recul du nombre des décès liés au Covid permet un "retour à la normale" mais des incertitudes persistent, a estimé hier le chef de l'OMS, dont le comité d'urgence s'est réunit. Il s'agit de la 15e réunion de ce comité d'experts depuis que l'OMS a décrété le 30 janvier 2020 l'"urgence de santé publique de portée internationale (USPPI)", le plus haut niveau d'alerte de l'organisation. Et aujourd'hui elle lève l’alerte maximale sur la pandémie de Covid-19

Attention toutefois, " il subsiste des incertitudes majeures sur l'évolution du virus, ce qui rend difficile la prévision de la dynamique de la transmission ou de la saisonnalité", a-t-il dit aux experts.

S’en est fini de la grippe

Parlons, rapidement de la grippe, juste pour souligner que tous les indicateurs sont revenus à leur niveau de base et donc toutes les régions françaises sont en phase inter-épidémique.

Que dire, alors de la variole du singe, qui s'est invitée dans ce bulletin épidémiologique depuis l'été dernier ? Au 27 avril 2023 à 12 h, 5 002 cas d’infection au virus mpox ont été recensés en France, soit 2 cas supplémentaires depuis le bilan du 23 mars. Parmi ces 5 002 cas, 4 146 (83 %) ont été confirmés biologiquement. 

 La région Ile-de-France concentre le plus grand nombre de cas (3 120, soit 63 %), suivie de l’Auvergne-Rhône-Alpes (356 cas), de la Provence-Alpes-Côte d’Azur (334 cas), et de l’Occitanie (330 cas) ; 27 cas résident à l’étranger. Les 22 cas survenus depuis le début d’année 2023 sont tous des hommes, et parmi eux, 19 ont été diagnostiqués en région Centre-Val de Loire. 

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/un-patient-raconte-la-variole-du-singe-cest-un-niveau-de-douleur-permanent-de-7-sur-10

La très grande majorité des cas adultes (15 ans et plus) déclarés à ce jour sont de sexe masculin. Seuls 2,9 % d’entre eux sont des femmes (143 cas, dont 112 cas confirmés biologiquement). Aucun cas féminin n’a été diagnostiqué depuis le début d’année 2023.

L’âge médian des cas adultes est de 36 ans ; 25 % des cas ont moins de 29 ans et 25 % ont de 43 à 81 ans.

Aucun décès n’a été signalé à ce jour.

Voilà un petit bilan sur la variole du singe, qui elle aussi, semble s'éteindre. En clair, le ciel est bleu, dans notre météo épidémiologique...

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers