#Balancetonmédecin : les témoignages racistes qui piquent…

Début novembre, un groupe de jeunes afroféministes (dont certaines sont internes) ont voulu dénoncer les attitudes parfois racistes du corps médical, suite à un tweet jugé raciste de @jaddo, un médecin twitter. Elles ont lancé sur le réseau social Twitter un appel à témoignages reprenant le hashtag #BalanceTonMedecin. Florilège.
 

Lindsay @lindxsayy 4 nov.
Au collège, je me plains d’un mal de dos mais selon lui « c’est pcq vous êtes cambrée dû à vos origines antillaises et au pire c’est pas grave ça plaît aux garçons » #BalanceTonMédecin
 
Fati @Barbiiina 4 nov.
Quand j’avais 5 ans mon docteur m’a demandé comment j’avais vécu mon adoption, parce que j’y avait été avec mon papa blanc. Sans au préalable se questionner sur le fait de savoir si c’était le cas, et qd bien même savoir si j’étais au courant. J’ai jamais été adopté ! #BalanceTonMedecin
 
Anonyme
Souvent il m’arrive de faire des petits malaises. C’est rien de très grave mais à chaque fois que je le disais à un médecin on me disait que j’avais rien. J’ai consulté plusieurs médecins et c’était toujours pareil. D’après eux, c’était uniquement des mensonges. Au collège, à chaque fois l’infirmière me traitait de menteuse et puis me renvoyait en classe en me disant que j’avais rien du tout, que je faisais ça juste pour sécher les cours. Et puis l’année dernière, mon médecin traitant (blanc of course) a prit sa retraite et j’ai dû changé de médecin. Mon nouveau médecin est arabe, lorsque je lui parlé de mes malaises et que je lui ai décrit un peu ce que j’avais il a tout de suite diagnostiqué ma «maladie». En fait, je suis porteuse d’une petite anomalie génétique héréditaire très présente dans le bassin méditerranéen (en gros, les pays arabes). Des années à me faire traiter de menteuse pour rien alors que j’avais raison.
 
Cara @reigningcali 3 nov.
Quand mon médecin qui me suit depuis l’enfance (et également mon père) m’a demandé à 15 ans si mes parents comptaient me forcer à me marier « au pays » pendant la consultation
#BalanceTonMédecin
 
Georges pour les intimes @S_alqamar
#BalanceTonMedecin, plus de 15 ans de consultation pour ma mère, une femme noire et apparemment trop grosse. Tous ses maux ont été attribué à son poids ou bien à son imagination. Il a fallut qu’elle tombe sur un centre hospitalier avec un médecin asiatique qui se contre fou Des règles de «pas trop longtemps avec un même patientfaut faire vite», les règles de startupmédecine. Un médecin qui prend son temps pour écouter sa patiente pour qu’en une consultation il découvre la maladie dont elle est atteinte qui est bien réelle et n’a aucun rapport Avec son poids ou son imagination.
 
dancing queen @grlfromlebanon
#BalanceTonMedecin ma mère parle un français parfait mais mère au foyer avec accent arabe elle est pas prise au sérieux elle souffre ajd des séquelles psy et physiques car problème de thyroïde indetecté pendant 10 ans. la blague c’est qu’elle s’est renseignée elle-même et a du obliger la médecin à lui faire une ordonnance d’examens de la thyroïde car la dame persistait à banaliser la douleur de ma mama et refusait l’examen de thyroïde.
 
s.@glitterteared 4 nov.
Quand j’avais 9-10 ans on m’a diagnostiqué la gale. oui, la gale.
On m’a donné un traitement qui me brûlait le corps, tout ça parce que des médecins ont décidé qu’il y avait «sûrement des acariens» là ou je vivais. J’étais en fait allergique au Minidou.
#BalanceTonMédecin
 
Anonyme
Quand ma mère a eu mon frère, à la maternité on l’a grondé comme si c’était une enfant (alors que
c’était tout de même une femme adulte de 25 ans, majeure et vaccinée hein). Elle a toujours voulu avoir plusieurs enfants. Elle rêvait d’une famille nombreuse. A la maternité, les sages femmes et le médecin l’ont humiliée. On lui a dit qu’elle était stupide de vouloir autant d’enfats surtout vu son jeune âge. On l’a humiliée, trainée plus que terre en lui faisant constamment des remarques racistes dues à ses origines maghrébines. Et pour conclure les médecins ont déduit que si elle tenait autant à avoir une famille nombreuse c’est parce que son mari devait sûrement la battre pour qu’elle lui fasse beaucuop de gosses et avoir droit aux allocs parce que c’est connu, d’après eux «c’est comme ça que ça fonctionne chez les arabes».
 

Portrait de Jean-Bernard Gervais
article du WUD 47

Vous aimerez aussi

Les maternités seraient débordées par de jeunes mères sans abri qui finissent par dormir dans les couloirs des hôpitaux. Mais aussi dans la rue avec...
Les chiffres français concernant le suicide des médecins étant lacunaires,  il faut se tourner vers l’international pour obtenir des données sur le...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.