360 medics : la plateforme collaborative au service des professionnels de santé

Améliorer la santé des patients en faisant travailler les médecins de manière collaborative, c’est l’objectif de 360 medics, plateforme multisupport qui réunit l’équivalent de Google, WhatsApp et Facebook pour les médecins, infirmiers, pharmaciens…

L’application peut déjà s’honorer d’un beau succès, avec plus de 110 000 professionnels de santé dans sa communauté et une levée de fonds, en juin dernier, d’1 million d’euros !

L’application, créée par la start-up 360 medical, propose 3 services :

1 Une base médicaments qui offre un accès simplifié et rapide aux résumés des caractéristiques des produits (RCP) de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

2 Un fil d’actualités personnalisé et hyperspécialisé qui regroupe l’ensemble des derniers articles scientifiques publiés, affichés en fonction du profil et du comportement de l’utilisateur.

3 Une messagerie sécurisée InTouch qui simplifie l’échange entre confrères grâce à l’envoi de messages courts et instantanés.

Gratuite, et disponible sur l’AppStore ainsi que sur le PlayStore, disséquons cette app’ labellisée par mHealth Quality dans sa version iOs !

Médical : 141,67/150*

Les + 360 medical indique clairement que l’appli, est destinée à un public de professionnels de santé et que le contenu est réellement adapté et fiable. L’application utilise des sources scientifiques validées.

Les - Les utilisateurs n’ont accès à aucun contrôle qualité pour les contenus médicaux présents dans l’application. À titre d'exemple, l’éditeur pourrait mettre en œuvre un système de retour utilisateur permettant d’émettre des critiques sur le contenu médical délivré par l’application.


Juridique
75/100*

Les + Les conditions générales d’utilisation (CGU) sont rédigées en français, dans un langage clair et compréhensible par tous. De plus, l’application ne permet pas d’acheter des médicaments auprès d’une autre personne qu’un pharmacien, ce qui garantit à 360 medics un statut de prolongement virtuel d’officine en pharmacie.

Les - Les professionnels de santé ayant participé au développement d’une application doivent signer une déclaration d’intérêts, ce qui n’est pas le cas pour 360 medics. De même, une déclaration de transparence lorsqu’un contrat a été passé avec l’un d’entre eux devrait être réalisé. Enfin, la base médicaments n’a pas été agréée par la HAS. Il est nécessaire d’y remédier à l’avenir.


Éthique
27,27/100*

Les - 360 medics ne dispose pas d’une analyse des enjeux et des risques hiérarchisés. C’est un problème car cela permettrait d’anticiper et de prévenir les préjudices éventuels que peuvent subir les usagers. De plus, l’application n’indique pas l’authenticité ni l’exactitude des données qu’elle contient. Encore un peu de travail et la note éthique s’améliorera considérablement !

En résumé

Avec un score global sur l’autoquestionnaire (médical, juridique) de 216,67/250 et une note de valeur d’usage de 116,88/150, 360 medics franchit haut la main la barre des 333,55/400 pour être labellisée mHealth Quality.

Les professionnels de santé l’ayant testée ont trouvé que 360 medics est une appli, très utile, facile à utiliser et qui permet de trouver des informations médicales fiables. L’appli, est un outil intuitif et de confiance qui contribue à améliorer le diagnostic ainsi que le partage des connaissances. Plus d’excuses pour ne pas l’ajouter à votre smartphone !

_________________________________________________________

*mHealth Quality - Premier label collaboratif en santé mobile et connectée proposé par dmd Santé qui analyse en profondeur jusqu’à plusieurs centaines de critères constitutifs de la pertinence et de la qualité d’une application. Sont passées au crible : la pertinence des contenus médicaux, l’analyse juridique et la protection de la vie privée, l’analyse réglementaire, la conformité éthique, la sécurité du code et la valeur d’usage. Le processus de labellisation a lieu en 3 étapes distinctes : - L’éditeur soumet gratuitement son application. - Après vérification de la catégorisation, il accède gratuitement à un auto-questionnaire.

- Si l’appli atteint les notes suffisantes à l’auto-questionnaire, elle est évaluée par un panel de professionnels de santé et de patients pour sa valeur d’usage et sa sécurité informatique (via Pradeo, partenaire de dmd Santé).

Portrait de Guillaume Marchand
article du WUD 33

Vous aimerez aussi

Les applis arrivent à maturité
Concue en partenariat avec Sanofi par Jacqueline Delaunay, diététicienne dans le service de diabétologie du Pr Hélène Hanaire du CHU de Toulouse, l’...
Vous en avez marre de ces consultations papier en anesthésie, qui se perdent ? Un jeune anesth', Yassine Moussali, va lancer officiellement le 19...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.