18 mois de prison avec sursis pour un psychiatre accusé d’homicide involontaire

Presse auscultée. Un psychiatre vient d’être condamné en appel à 18 mois de prison avec sursis pour homicide involontaire dans l’affaire du meurtre de Luc Meunier, poignardé en 2008 par le patient schizophrène du psychiatre.  

Le psychiatre de l'hôpital de Saint-Egrève (Isère), le Dr Lekhraj Gujadhur, avait délivré une permission de sortie à un schizophrène qui a poignardé mortellement en 2008 un passant (Luc Meunier) dans les rues Grenoble.
 
Le psychiatre vient d’être condamné en appel à 18 mois de prison avec sursis pour homicide involontaire dans l’affaire du meurtre de Luc Meunier, rapporte France Bleu. Le pourvoi du médecin vient d’être rejeté par la cour de cassation qui vient de reconnaître « le lien de causalité entre cette faute et le décès de Luc Meunier », selon l’avocat de la famille de la victime.
 
Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez ici.
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Suite au déferlement du hashtag #BalanceTonMedecin, plusieurs syndicats (SML, CSMF…), mais aussi l’Ordre des médecins ou Agnès Buzyn, ont dénoncé le...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.