15 000 infirmières en grève dans le nord des État-Unis, surchargées, elles réclament 30 % d'augmentation

Article Article

15 000 infirmières et infirmiers travaillant dans seize hôpitaux du Minnesota et du Wisconsin, dans le nord des États-Unis, ont débuté hier une grève de trois jours afin de réclamer de meilleures conditions de travail.

15 000 infirmières en grève dans le nord des État-Unis, surchargées, elles réclament 30 % d'augmentation

© IStock 

Il s'agit de la plus importante grève d'infirmières du secteur privé jamais organisée dans le pays, affirme l'Association des infirmières du Minnesota (MNA), qui organise le mouvement.

Brandissant des pancartes comme "Les patients avant les profits", des groupes d'employés se sont rassemblés au petit matin pour manifester devant certains des établissements concernés, selon des photos et vidéos postées par le groupe.

Un porte-parole a confirmé à l'AFP que le mouvement avait bien débuté à 07H00, heure locale, et devait durer jusque jeudi 15 septembre à la même heure.

Les hôpitaux ont prévu de continuer à assurer les soins, avec de possibles perturbations.

L'établissement North Memorial Health Hospital, situé à Robbinsdale, indique ainsi sur son site internet qu'il pourrait être amené à faire "quelques ajustements pour les soins et services non-urgents afin d'assurer un niveau de personnel adéquat et permettant de travailler en toute sécurité pendant la grève" mais qu'il continuera à priori à honorer les rendez-vous et les procédures déjà prévues.

"À l'heure actuelle, dans le Minnesota, les infirmières sont surchargées de travail" 

Les deux parties négocient depuis plus de cinq mois sans parvenir à un accord.

"À l'heure actuelle, dans le Minnesota, les infirmières sont surchargées de travail, les hôpitaux manquent de personnel et les patients sont surfacturés", déplore dans un communiqué MNA.

Le syndicat affirme vouloir chercher des solutions aux problèmes de manque de personnel quand les responsables des hôpitaux veulent uniquement se concentrer sur les salaires.

Un groupe représentant les hôpitaux affirme de son côté avoir proposé des augmentations de salaire allant de 10% à 12% sur trois ans quand les infirmières demandent 27% à 30%.

Les hôpitaux avancent qu'avec "l'évolution constante des soins de santé, tous ceux qui travaillent dans le domaine de la santé doivent s'adapter à la façon dont nous servons les gens".

Des mouvements de grève sont régulièrement lancés aux États-Unis depuis plus d'un an par des travailleurs fatigués par de longues heures de travail depuis le début de la pandémie et frustrés face aux profits de leurs employeurs.

Avec AFP

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers