Comment le CHU de Nantes se transforme en galerie d’art...

Diaporama Diaporama

Parce qu’évoluer dans du beau c’est bon pour le moral, le projet A la belle étoile et les artistes Nina Missir, Thomas Delalande et Fran subliment les espaces du CHU de Nantes…

1/7
Disapo slid

Des colonnes envahies de couleur, un plafond onirique pour transformer, le Hall Pirmil de l’Ehpad en forêt enchantée.

Disapo slid

Parfois, les regards des personnes âgées de la maison Pirmill croisent l’œil d’oiseaux plus vrais que nature.

Disapo slid

Un rouge-gorge, un canari, une chouette, des mignons volatiles comme compagnons des patients âgés.

Disapo slid

A l’Hôpital mère-enfant, centre Simone Veil, les bébés viennent au monde au milieu des fleurs géantes.

Disapo slid

Rêver, s’évader, envoyer s’envoler ailleurs son esprit dans les chambres du service onco-dermatologie.

Disapo slid

Au centre de la douleur, une fresque géante ensoleille le quotidien des patients.

Disapo slid

Une végétation luxuriante, multicolore et surdimensionnée agit comme un remède de conte de fée.

Parce qu’évoluer dans du beau c’est bon pour le moral, le projet A la belle étoile et les artistes Nina Missir, Thomas Delalande et Fran subliment les espaces du CHU de Nantes…

Rechercher un classement

Emplois

Emplois

Associé ? Médecin ? Remplaçant ? Déposez et consultez les annonces

572 ANNONCES ACTIVES + D’offres

Infographies

+ D’infographies

Les gros dossiers

+ De gros dossiers