Université de la e-santé à Castres : mercredi, c’est futurologie !

Cabines de l’espace et récompenses diverses

Ce mercredi fut intense à l’Université d’été de la e-santé à Castres. Présentations de projets innovants et remise des Trophées de la e-santé ont modulé une journée riche en échanges et en découvertes. Petit condensé des points remarquables de cette seconde journée.
 

Dans le grand amphithéâtre de l’école d’ingénieurs ISIS à Castres, où se déroule l’Université d’été de la e-santé, c’est l’effervescence. Il est 09h30, le soleil est déjà haut dans le ciel et les températures s’annoncent caniculaires. Intervenants et visiteurs prennent place pour 2h15 de présentations des dernières innovations e-santé.

Beaucoup sont plongés dans l’épais programme qui présente les différents projets. D’autres s’installent en bavardant devant un petit café. Peu sont ceux qui ont remarqué l’étrange cabine installée sur le côté gauche de la scène.

Le mystérieux photomaton

Le participant le plus en vue, c’est certainement le Dr Franck Baudino, président de H4D. Il est venu présenter ce que Lionel Buannic, le journaliste qui anime les présentations, appelle le photomaton. Pourtant Consult Station n’a pas vraiment été conçu pour tirer le portrait des patients. « Nous voulons apporter la consultation médicale pour ceux qui ne peuvent pas se rendre facilement chez leur médecin », explique le praticien.

L’idée, c’est d’installer un cabinet mobile sur des lieux de travail, ou dans des coins isolés. Consult Station contient tout ce qu’il faut pour que le patient puisse effectuer 90 % d’une consultation classique. Stéthoscope, oxymètre, tensiomètre, tout est utilisable par le malade. Le médecin, en visio avec le patient, récupère toutes les données, écoute la respiration, explique les gestes à effectuer. Bref, la télémédecine à son paroxysme. Une innovation qui divise : entre soignants et industriels, les échanges de fin de présentations sont vifs.

Une soirée pleine de surprise

Après de nombreux débats sur la pérennité du métier de médecin à l’heure du cabinet presque automatisé, le grand amphithéâtre se vide. Ce n’est qu’en fin de journée qu’il retrouve son animation pour la remise des Trophées de la e-santé, qui récompensent et financent chaque année une dizaine de projets classés en différentes catégories.

Hier soir, on ne trouvait donc plus une seule place libre pour assister à la remise des prix. Et surprise, parmi les gagnants, nous avons retrouvé PIM-Check, qui concourrait dans la catégorie étudiant ! La catégorie des professionnels de santé s’est aussi démarquée puisque MaPUI, une plateforme d’échange pour pharmaciens hospitaliers visant à réduire les pertes de médicaments, a été récompensée.

Enfin, le grand prix, le seul l'unique a été attribué à un système d'économie circulaire sénégalais crée par Jokko Santé. Le but ? Utiliser les médicaments délaissés et non périmés contenus dans les pharmacies des particuliers, pour permettre aux plus démunis d'avoir accès à des traitements. Une jolie initiative saluée unanimement par le jury ! 

Débats et idées ont donc fusés en ce second jour d’université laissant présager un dernier jour plein de promesses. Rendez-vous demain pour la conclusion !

Source: 

Johana Hallmann

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.