Six mois ferme pour un aide-soignant "amoureux" qui harcelait une interne 

Ils se sont connus à l'hôpital Salengro du CHRU de Lille en 2017. Pendant deux ans, l'interne harcelée a vécu l'enfer. 

Presse auscultée. Ils se sont connus au CHRU de Lille : elle était interne en médecine, il était élève aide-soignant. Il lui a déclaré sa flamme en octobre 2017. Mais la romance s'arrête là. Pendant deux ans, l'interne a dû subir le harcèlement continu de cet aide-soignant, qui est allé jusqu'à s'introduire dans son service en se faisant passer pour son mari. Après une plainte d'un cadre de santé proche de cette interne, l'amoureux "non transi" comparait devant le tribunal de Lille deux ans et demi plus tard. Des médecins l'avaient examiné et avaient décelé chez lui "des propos délirants, une surestimation de soi, un trouble psychique ayant altéré son discernement…" Il avait été hospitalisé d'office puis placé en détention. Et, malgré les antécédents psychiatriques de ce jeune homme, le tribunal l'a condamné à douze mois de prison, dont six mois ferme, et interdiction de paraitre au CHRU. Lire la suite ici. 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Choisir sa spé et puis en changer. C’est le principe du droit au remord, désormais appelé droit au changement de subdivision. Entretien avec Franck...

La promesse date de mai. Elle était très attendue par les syndicats d’internes. C’est désormais l’heure d’étudier le temps de travail des futurs...

C'est l'heure ! L'arrêté fixant le nombre d’étudiants susceptibles d’être affectés à l’issue des épreuves classantes nationales en médecine, par...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.