Revendications de la FHP : quoi de prévu pour la nouvelle année ?

Nouvelle année 2015 et préavi de grève réaffirmé, la ministre n'a plus qu'à prendre de bonnes résolutions.

La Fédération de l'Hospitalisation privée est en congrès mardi et mercredi dans la capitale. Lamine Gharbi, son président, profite de la conférence de presse pour réexposer les enjeux des discussions sur le projet de loi de santé et réaffirmer la grève pour la rentrée 2015. What's up doc y était.

"Nous avons très tôt donné un préavis de grève en complément de la grève des médecins."
"Cette loi porte le germe de notre disparition", estime-t-il.

Le communiqué de presse de la FHP du 16 décembre appelle à "une cessation d'activité totale et illimitée à compter du 5 janvier", et ajoute que "de nombreux établissements ont commencé à déprogrammer les interventions prévues pour cette semaine-là." La FHP regroupe 1000 cliniques et hôpitaux privés. Une grève, une mobilisation, "1000 bus pour 1000 cliniques".

Le président de la FHP précise : "nous ne sommes pas uniquement dans l'opposition, je veux aboutir. Nous voulons aboutir pour les deux partis : les patients et les médecins."

"Le mouvement de fin d'année des médecins libéraux aura des répercussions. Si par exemple les radiologues ne sont pas présents, notre service ne fonctionnera pas. Seuls les cas urgents et lourds seront vus par un médecin, les autres seront transférés à l'hopital public."

Toutefois, si les libéraux commencent dès Noël, la FHP a préféré un "mouvement de début d'année".
Meilleurs voeux pour 2015.

Source: 

Cécile Lienhard

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Un projet de décret modifie les règles de mobilisation des réservistes
Le président du Collège des enseignants soutient (presque) la loi El Khomri
La Cour des comptes est vigilante

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.