Que des jeunes hommes blancs dans les livrets d'anatomie et bien plus ... La revue de presse de WUD

Cette semaine, dans la revue de presse de WUD, nous avons pêché un anesthésiste avec la main lourde. Une étude des illustrations des manuels de médecine. Une loi américaine super-répressive sur l'IVG. Nos adieux à Vincent Lambert. 
 

Anesthésiste- empoisonneur ?

Mis en examen en 2017 pour 7 empoisonnements de patients (dont 2 mortels), un anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, est poursuivi pour 17 nouveaux cas, dont 7 ont été suivis d’un décès. Le médecin a été interrogé sur une cinquantaine de signalements d’événements indésirables graves (EIG) survenus dans des cliniques où il exerçait, rappelle L’Obs. Certains de ces EIG pourraient dissimuler des « faits d’empoisonnement potentiels », a annoncé jeudi le procureur de la République de Besançon Etienne Manteaux qui a requis son placement en détention provisoire. 
 

Alabama : IVG interdite. No exceptions!

Le Sénat de l'État conservateur d'Alabama a voté, ce 16 mai, la loi la plus répressive du pays en ce qui concerne l'interruption volontaire de grossesse. Aucune exception ne sera permise, même pas pour les viols et les incestes, si ce n'est en cas de danger pour la santé de la mère ou du foetus. Les médecins qui pratiqueront des IVG dans l'état seront, quand à eux, susceptible de 10 à 99 ans de prison. D'après LCI, le plan des sénateurs serait de faire remonter cette loi jusqu'à la Cour Suprème afin de faire changer la politique nationale sur l'IVG.

Les livres de médecine montrent des jeunes hommes blancs

Pour figurer dans un livre d'anatomie, mieux vaut être un jeune homme blanc. C'est le bilan fait par Vice, dans l'un de ses articles, qui constate que la plupart des manuels d'anatomie (s'appuyant pour cela sur une étude d'une chercheuse américaine, Rhiannon Parker, qui a analysé 6000 illustrations de 17 ouvrages d'anatomie) évacuent les minorités ethniques, les femmes, les personnes âgées, et handicapées, de leurs représentations ! Pourtant, dans la vraie vie, on a peu de chances d'ausculer une statue grecque... 
 

Vincent Lambert, les derniers moments

Ça y est. C'est la fin de la longue hospitalisation de Vincent Lambert. Le tribunal de Paris a rejeté, le 15 mai, la demande des parent de Vincent Lambert de suspendre la procédure d'arrêt des soins. Dans un état végétatif depuis 10 ans après un accident de la route, l'homme est devenu l'emblème d'un débat national autour du sujet de l'acharnement thérapeutique. D'un côté de son chevet, ses parents qui souhaitent continuer les traitements, de l'autre sa compagne qui veut faire respecter sa volonté, qu'il avait exprimé avant son accident, de ne pas être maintenu en vie dans un état végétatif. Les médecins ont annoncé arrêté le traitement le 20 mai prochain...

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Il exprime très bien notre pensée !
Selon l'Académie de médecine
183 articles de Yoshitaka Fujii finalement retirés de la littérature en 2012 pour fraude ! Depuis 2001, la communauté scientifique, déjà avisée,...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.