Les négos conventionnelles

A quelle sauce allons-nous être dévorée ? Le problème des jeunes médecins, c'est d'abord qu'il y a beaucoup de médecins "seniors" dans les rangs des syndicats qui n'ont peut-être pas l'intention de nous écouter...

Le problème des médecins "seniors", c'est surtout qu'ils sont de moins en moins nombreux sur le terrain (e papy boom arrivant) et qu'il va leur être de plus en plus en difficile de faire valoir leurs arguments face à une génération radicalement différente et agacée de sentir qu'elle pourrait payer l'égoïsme des anciennes générations au prix de sa liberté d'installation et de secteur...

Les syndicats poussent aux portillons pour exprimer tour à tour leur opinions :

- le BLOC donne de la voix entre "tarifs planchers" et débloqués, pas sûr que ce soit facile à réaliser...
- la CSMF milite pour une révision du secteur I, sans quoi, pas de discussion possible sur le secteur II !
- à la FMF, on propose de faire ce qui devrait déjà être fait, soit de ne pas dépasser pour les urgences, les CMU... Bref, belle avancée !
- chez MG France, on prône des primes à l'ancienneté pour les installés du secteur I qui soient progressive avec l'âge. Une sorte de PH du libéral ;
- le SML, lui, réinvente le secteur optionnel, en le numérotant de secteur 4 (30% d'actes au tarif opposable puis 70% de dépassement pour le reste)... pas sûr que ça plaise...

Au total, un beau marché du "Qui dit mieux ?"

Mais pas grand chose qui aille dans le sens des économies de santé que recherche avant tout le gouvernement Ayrault.

Négo à suivre...

Planètemed infos
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Humour déplacé, harcèlement, conflits entre étudiants… Daniel Verba, référent racisme et antisémitisme à l’université Paris 13 (Bobigny), explique le...
Si, dans l’imaginaire collectif, le médecin est génétiquement humaniste, il est des contre-exemples qui prouvent qu’il est avant tout un homme, qui...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.