Les indispensables en cardiologie : l’appli pour tout savoir sur les nouvelles pratiques en cardio et surtout vous aider à coter les actes

L’insuffisance cardiaque touche de plus en plus de patients, et ça ne va pas se calmer avec la pyramide des âges… Donc le Syndicat des cardiologues a mis à disposition une appli gratuite, Les indispensables en cardiologie, pour connaitre les actes thérapeutiques et savoir les coter.

Le Syndicat National des Cardiologues n’a pas les deux pieds dans le même sabot. Les traitements ont changé, la tarification des actes est complexe, la prévalence de l’insuffisance cardiaque augmente avec la pyramide des âges, donc il a réagi avec la création d’une appli : Les indispensables en cardiologie, comme nous l’explique, le Dr Marc Villacèque, président du SNC : « D’une part, il y avait quelque chose de nécessaire, c’est l’aide au codage, bien côter en cardiologie, ce n’est pas facile, surtout pour les jeunes, donc on a voulu donner un accès facile et mise à jour pour le codage. »

Dr Marc Villacèque, président du SNC

Et second point, mettre à disposition de tous, les nouvelles recommandations européennes sur le traitement de l’insuffisance cardiaque. « Il y a de nouvelles données sur l’insuffisance cardiaque et c’est important que chaque cardiologue puisse avoir un accès rapide avec une mise à jour, et que les généralistes puissent aussi mieux comprendre la prise en charge en cardiologie. »

L'insuffisance cardiaque, c'est 1,5 million de patients, 150 000 hospitalisations et 70 000 décès par an

Pour rappel, l’insuffisance cardiaque en France, c’est « 1,5 million de patients, 150 000 hospitalisations et 70 000 décès par an ». Et pour traiter toutes ces pathologies, les cardiologues disposent de « 150 actes, et nous ne sommes pas la spécialité où il y a le plus d’actes, les anesthésistes doivent être autour des 500 actes. Un cardiologue classique utilise entre 10-15 actes, mais des actes peuvent se coupler, d’autres non. » D’où quand même l’importance de les regrouper dans une appli pour savoir leur cotation.

Autre point, particulièrement important, dans l’appli on trouve « des nouvelles recommandations européennes, dans la prise en charge médicamenteuse de l’insuffisance cardiaque, sinon les médecins ne prennent pas connaissance de ces nouveautés qui sont diffusées en Anglais : pour un patient cardiaque il y a entre 5 et 10 médicaments. Et avant il fallait introduire, un premier, attendre, un deuxième, attendre, un troisième… c’était une graduation. Donc les patients n’avaient jamais la totalité du traitement, au bon dosage. Désormais on a un mois pour avoir 4 médicaments, qu’on appelle les 4 fantastiques, à dose optimale. On va beaucoup plus vite, pour un pronostic meilleur. »

Une application donc pour être à jour, en quelques clics, des dernières bonnes pratiques en cardiologie : « Là c’est sur votre téléphone, vous avez toute la graduation thérapeutique en fonction de la gravité de l’insuffisance cardiaque, les médicaments, quand mettre un défibrillateur, jusqu’à la transplantation. »

 

Pour avoir accès au contenu Les indispensables en cardiologie, téléchargez l'appli 360medics, leur partenaire.

 

 

 

Portrait de Luc Angevert

Vous aimerez aussi

Dans les allées de Santexpo 2022

Santexpo a ouvert ses portes ce matin, après deux années bien chahutées. Et nous pouvons déjà l’affirmer, cette édition sera un succès.

Episode 2. Face à la masse d’informations, les médecins perdent un temps précieux quand il s’agit d’aller vérifier une information. Les outils d’aide...

Fuites de données médicales

La Cnil a infligé une amende de 1,5 million d'euros à l'éditeur de logiciel Dedalus après une fuite massive de données, parfois sensibles, dans des...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.