Le médecin qui avait menacé de mort le Pr Raoult, présente ses excuses

Les 1er et 2 mars, un médecin du CHU de Nantes avait proféré des menaces de mort contre le professeur Raoult, président de l'institut hospitalo-universitaire Méditerranées. 

Lors de la mise en ligne de sa vidéo début mars, le professeur Raoult signalait, entre deux explications sur son essai clinique devenu depuis si célèbre, qu’il avait porté plainte pour des menaces de mort qu’il avait reçu par téléphone.

La personne qui le menaçait semblait lui reprocher ses différentes communications au sujet de ses essais cliniques sur l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19. Les appels menaçants remontaient au 1er et 2 mars. Selon le quotidien La Provence, les appels provenaient du téléphone d’un médecin du CHU de Nantes.
Selon le journal en ligne Gomet santé, le médecin en question a présenté ses excuses au professeur Raoult dans un courrier du 31 mars. «  Dans ce message, il reconnaît « la façon virulente » avec laquelle il a réagi « concernant la médiatisation large du traitement à la chloroquine » et sa « réaction totalement inappropriée », déclenchée par une communication faite fin février par le professeur Raoult sur ses premiers essais de traitement à base de chroloquine sur le covid-19 », rapporte Gomet santé. Contacté par WUD, le professeur Raoult n’a pas encore confirmé cette affirmation au moment où nous publions.

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Des internes dénoncent sur les réseaux sociaux des professeurs et maitres de conférences anti-IVG. 
Le 13 juillet, deux ministres ont signé les accords du Ségur de la santé. Côté médecins, plusieurs syndicats ont refusé de signer les textes en l’...
Féminisme et médecine. Regard sur l’ouvrage d’Ivan Jablonka : « Des hommes justes ».

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.