Le Covid-19 Museum : Un musée virtuel sur la pandémie mondiale

Créé à l’initiative d’Yves Rozenholc, professeur de sciences des données à la faculté de pharmacie de Paris, ce musée virtuel a pour objectif principal de recueillir un maximum de données numériques sur la pandémie de la Covid-19 afin de devenir un outil de recherches et d’informations pour les chercheurs du monde entier mais aussi pour le grand public. L’objectif est de décliner ce musée virtuel dans le monde entier et dans toutes les langues.

Le Covid-19 Museum : Un « musée électronique participatif »
Yves Rozenholc, professeur de sciences des données à la faculté de pharmacie de Paris a eu l’idée de créer le musée virtuel Le Covid-19 Museum. Il le définit comme : « Un musée électronique participatif, où tout un chacun, vous comme moi, allons pouvoir déposer une trace, pourvu qu’elle soit numérique ou numérisable. […] Il y a des milliers d’acteurs aujourd’hui dans le monde qui sont en train de participer à cette collecte. Ce qu’on voudrait faire, c’est unifier, offrir la possibilité à tous ces acteurs de participer, dans un élan solidaire, à la mise en commun de toutes ces données au service de l’humanité pour une compréhension globale de la pandémie. » Parmi les ressources collectées, il y a eu de nombreuses photos, des dessins, des vidéos, des données scientifiques, etc. Ces souvenirs de la pandémie de la Covid-19, qui sévit toujours actuellement, sont très différents les uns des autres et sont des « témoignages » de cette pandémie mondiale qui comme le rappelle si bien Yves Rozenholc : « n’est pas la première pandémie de l’ère moderne mais la première pandémie de l’ère digitale ». Il précise d’ailleurs : « Elle a été marquée par des traces digitales, de partout, qu’on a vues apparaître sur les réseaux sociaux… » et ajoute : « C’est vraiment une opportunité de pouvoir prétendre, sur un événement aussi important, capturer cette diversité en temps réel, qui reflète réellement ce qui s’est passé. » 
 
Un précieux outil d’information pour les chercheurs
Interrogé sur les informations scientifiques mises à disposition des chercheurs grâce à ce musée virtuel, Yves Rozenholc a déclaré : « On va mettre à disposition des chercheurs principalement de la puissance de calcul qui va permettre d’explorer les données, de faire de la fouille de données, de faire de l’extraction de connaissances sur ces données. »
Le Covid-19 Museum devrait également permettre de mieux envisager l’avenir et notamment d’un point de vue médical et sociétal et comme l’espère Yves Rozenholc : « offrir l’outil d’analyse pour essayer peut-être de participer à un monde plus altruiste, un monde plus humain, plus résilient. Il va être le microscope de la période actuelle mais aussi l’accélérateur d’idées mis à disposition de la société. » Participer à un monde meilleur et plus humain, voilà un bel objectif en cette période difficile de pandémie et d’après confinement. 

 

Source: 

Pour plus d’informations 
Le Covid-19 Museum 
Site: https://app.jogl.io/project/175
Contact : contact@covid19.museum

Portrait de Isaure Monfort

Vous aimerez aussi

Presse auscultée. Un médecin généraliste manceau incite dans une vidéo la population à fabriquer ses propres masques de façon artisanale pour faire...
Doctolib a constaté une forte hausse du nombre de rendez-vous médicaux depuis le déconfinement. Pour autant, le nombre de patients reçus par les...
La ministre de la Santé s’est officiellement opposée à une centaine de députés LREM qui souhaitent faire plier la loi Evin pour réintroduire l’alcool...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.