La rubéole au grand jour

Et un peu de paperasse en plus

Une petite nouvelle a fait son entrée dans la liste des maladies à déclaration obligatoire : la rubéole. La déclaration sera obligatoire pour tous les cas, et plus uniquement pour les infections qui interviennent lors des grossesses.

Tout le monde sait la repérer facilement. Mais qui, parmi les médecins qui ont commencé à exercer au 21e siècle, a déjà vu une rubéole ? Ils ne sont sans doute pas très nombreux. Les cas annuels ne dépassent pas les 150, et 15 chez des femmes enceintes.

Mais sur les recommandations du bureau Europe de l’Organisation mondiale de la Santé – disons plutôt ses demandes insistantes –, le Gouvernement a cédé. La rubéole est la 34e maladie à déclaration obligatoire, et rejoint rougeole, polio, botulisme et autres Zika et diphtérie. L’avis du Haut conseil de la santé publique (HCSP) émis en 2017 a été concrétisé par un décret publié le 10 mai au Journal Officiel, signale l’APMnews.

Les médecins disposeront dorénavant d’une petite fiche de notification. A priori, peu d’entre vous y auront recours, mais sait-on jamais ? Comme le montre la flambée de rougeole depuis novembre 2017, la défiance vaccinale sur le ROR n’écarte pas la possibilité d’un retour de la rubéole, que l’Europe tente d’éradiquer sur son territoire, comme l’a déjà fait la région Amériques de l’OMS.

Source: 

Jonathan Herchkovitch

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Dans la tête d'Aviscène #1 : Les mercenaires
What's up Doc et Aviscène inaugurent une nouvelle série de vidéos quinzomadaire pour parler de l'actualité avec humour ! On commence avec un sujet...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.