La néphro au top

Rein de rein, je ne regrette rein

La néphrologie (une centaine d'internes par an) se trouve cette année la plus choisie par les nouveaux internes, devançant même les bataillons de la cardiologie ou de la radiologie.

 

« Il est vrai que c’est une discipline qui, pendant les études, peut apparaître un peu compliquée et spécialisée », concède le Pr Bruno Moulin, vice-président de la société francophone de néphrologie, dialyse, transplantation (SFNDT). Un sentiment qui semble partagé parmi les étudiants. « Quand je disais que je voulais faire néphro, tout le monde me regardait avec des yeux ébahis », explique Joël, interne en 3e année de néphro au CHU de Nice. Et pourtant, le rang atteint par la néphrologie cette année le prouve : sous ses dehors austères, c’est une discipline qui attire.

Pour en savoir plus, l'article est à lire dans son intégralité dans le nouveau What's up doc, et par ici.

Source: 

Cécile Lienhard

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Les serious games à l'assaut des études de médecine
Une journée nanoparticulière
Les internes de Marseille ont loupé le coche, ce 22 juillet.
Les parlementaires les ont pris de vitesse, et les internes de Marseille sont contraints d'annuler leur grève du 22 juillet. 

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.