La e-santé publie son livre blanc

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4

Le Syndicat national de l’industrie des technologies médicales (SNITEM) et le Syntec numérique ont publié un livre blanc pour donner des pistes au gouvernement qui a bien du mal à développer la télémédecine en France. Ce modèle de médecine s’applique bien au suivi des maladies chroniques et Marisol Touraine a déjà annoncé vouloir avancer sur ce sujet.

Si nous pouvions suivre une partie de nos patients par la télémédecine, ce serait une vraie avancée : avec une diminution des délais de consultation, l’économie de déplacements répétés pour consulter. L’exemple allemand sur télémédecine et insuffisance cardiaque montre que ce système permet une amélioration des coût de santé de 25% !

Ce système aurait également un avantage pour la sécurité sociale qui pourrait recourir à des forfaits de suivi. C’est peut être là que ce situera le principal écueil : le président du groupe de travail télémédecine (Pierre Leurent) a rappelé que "les professionnels de santé doivent être inclus dans le dispositif ce qui implique de les rémunérer". Il est bon de rappeler ce postulat de base, reste à savoir s’il sera entendu…

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;}

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.