La digitalisation du médecin

Se digitaliser ou ne pas se digitaliser... Entre les deux le cœur du médecin balance. Le point sur ce qui les y pousse, et ce qui les retient.

 

LES FORCES QUI RETIENNENT LE MÉDECIN DE SE DIGITALISER :

L’ARGENT. Se digitaliser, ce n’est pas gratuit. Qui doit payer l’équipement informatique, les logiciels, les objets connectés ? Le médecin, qui a parfois d’autres priorités budgétaires.

LE TEMPS Apprendre à maîtriser les outils numériques, cela prend du temps. Sans compter les galères sans fin avec ce satané système d’exploitation qui refuse de lire les données du tensiomètre connecté de Mme Michel !

 

LES FORCES QUI POUSSENT LE MÉDECIN À SE DIGITALISER :

LES PATIENTS. En arrivant en consultation avec les données de son objet connecté, le patient va obliger le médecin à les lire… Car c’est souvent le premier qui est en avance sur le second.

 

Pour découvrir les autres raisons de la digitalisation (ou non), l'article est à lire dans le dernier What's Up Doc, et par ici.

 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Aucun objet n’échappant à sa version « connectée » : à table ! Avec la fourchette slow control…
Dans la famille « objets connectés en santé », voilà l’oxymètre de pouls, la petite pince bien connue qui mesure la saturation en oxygène et la...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.