Des augmentations pour les tarifs des infirmiers libéraux

Article Article

Les infirmiers libéraux ont obtenu une revalorisation de certains de leurs tarifs, dans un accord signé par la Sécurité sociale et deux syndicats représentatifs.

Des augmentations pour les tarifs des infirmiers libéraux

© IStock 

L'accord signé par la FNI (Fédération nationale des infirmiers, principal syndicat d’infirmiers libéraux) et le Sniil (Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux) prévoit une augmentation de 10% de l'indemnité forfaitaire de déplacement, qui va passer de 2,50 à 2,75 euros.

L'accord prévoit également la généralisation du forfait pour les patients dépendants (BSI), qui était réservé jusqu'à maintenant aux plus de 85 ans.

Ces deux dispositions "reconnaissent et valorisent le rôle essentiel des infirmiers libéraux dans la stratégie de maintien des patients à domicile", s'est félicité dans un communiqué le Sniil.

En revanche, le syndicat Convergence Infirmière a dénoncé le "grand mépris" dont fait preuve selon lui l'accord.

L'accord prévoit également une aide de 15 000 euros  pour les infirmiers libéraux qui souhaitent se former au métier d'infirmier en pratique avancée

"Les mesures qui devaient prendre en compte l’inflation sont indignes et ne compensent même pas la hausse du prix des carburants là où nous avons perdu plus de 20% de pouvoir d’achat ces dernières années", a notamment estimé le syndicat.

L'accord prévoit également une aide de 15 000 euros (17 000 euros outre-mer) pour les infirmiers libéraux qui souhaitent se former au métier d'infirmier en pratique avancée.

Deux ans d'études supplémentaires sont nécessaires pour atteindre ce statut, qui permet de pratiquer des soins de manière plus autonome.

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/il-ny-pas-de-desert-infirmier-il-est-temps-quon-utilise-nos-competences

La Sécurité sociale est engagée en ce moment dans plusieurs renégociations de conventions (ou d'avenants) encadrant les tarifs des actes des professionnels de santé.

Les négociations sont en cours pour une nouvelle convention avec les chirurgiens-dentistes, et de nouveaux avenants avec les sages-femmes, les pédicures-podologues, les masseurs kinés et les orthophonistes.

Avec AFP

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers