Dehors les administratifs !

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4

Établir dans l'hôpital des conditions d'organisation et de fonctionnement équilibrées, ainsi qu’un management qui permette de structurer un vrai dialogue social. Edouard Couty exprime maintenant notre ras le bol d’une direction hospitalière qui préfère obéir aveuglément aux consignes budgétaire de l’ARS plutôt que d’améliorer la logique de soins envers nos patients.

"La gouvernance de l’hôpital pourrait reposer désormais sur trois piliers :

1) Un conseil délibérant et en charge de surveiller l’exécutif.

2) Un exécutif fort et responsable, disposant d’un conseil fortement médicalisé.

3) Des instances consultatives concernées et responsables, issues des professionnels et des usagers.

On constate que les projets d’établissement ne sont pas suffisamment conçus en réponse aux besoins de santé des usagers du territoire et que la parole des usagers au sein des conseils de surveillance est peu audible. La création, dans les établissements les plus importants (CHU, gros CH) d’un comité technique des usagers apparaît comme étant la solution améliorant la présence des usagers et leur permettant de participer aux décisions en meilleure connaissance de cause.

Les questions de santé au travail et de conditions de travail des praticiens au niveau local sont apparues comme des demandes fortes, émanant des médecins et internes. Aucune instance et aucun dispositif ne traite de ces questions au niveau des établissements.

Le diagnostic est celui de la perte de confiance, de la dégradation des relations sociales, des tensions locales, d’un déficit d’attractivité qui engendrent des difficultés de recrutement, une hausse de l’absentéisme, une hausse de l’exposition des professionnels aux risques professionnels et psychosociaux. Les professionnels déplorent également l’absence d’espace de concertation et ’information, et l’absence d’espace de dialogue social pour les praticiens hospitaliers.

Les projets au sein des établissements publics de santé, sociaux et médico-sociaux, sont particulièrement nombreux. Certains sont stratégiques mais tous, y compris les projets à première vue les plus modestes, ont leur importance."

Il est fort probable que nos administrations ne vont pas apprécier la recommandation de nous réintégrer à notre place dans les décisions de gouvernance hospitalière…

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;}

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.