Choix d’internat : la FST de cancérologie se dévoile

La CNCEM publie les dernières maquettes

Très attendues, les maquettes de travail des Formations Spécialisées Transversales (FST) de cancérologie ont été publiées par la Coordination Nationale des Collèges d’Enseignants en Médecine (CNCEM). Avec une petite surprise.

Dans notre article répondant aux questions sur la réforme du troisième cycle, nous expliquions que la CNCEM avait publié 22 des 23 maquettes de FST pour que les étudiants puissent se renseigner davantage quant aux choix de leur spécialité, ainsi que du CHU dans lequel ils exerceront.

Seule la FST en cancérologie n’avait toujours pas sa maquette ! La CNCEM semble avoir entendu l’inquiétude de nombreux étudiants, en publiant sur son site les maquettes de travail tant attendues .

Deux FST au lieu d'une sont proposées

Et surprise, ce ne sont pas un, mais deux documents qui sont proposés par le Collège National des Enseignants de Cancérologie (CNECan) ! Il s’agit de deux déclinaisons : la première portant sur la cancérologie de l’adulte, la seconde sur l’hémato-cancérologie pédiatrique.

Contrairement à de nombreuses autres maquettes de FST qui s’appuient simplement sur l’article 6 de l’arrêté du 12 avril 2017, celles de cancérologie proposées expliquent de façon plus détaillée le processus de sélection des candidats souhaitant y postuler. En plus de la lettre de motivation faisant apparaitre le projet professionnel, le CNECan ajoute son grain de sel.

Un test d’entrée demandé

Pour la cancérologie de l’adulte, le document mentionne par exemple que « l’examen de la candidature d’un étudiant, appuyée sur son projet professionnel, pourra prendre en considération le parcours déjà réalisé, notamment la réalisation d’un stage dans un service d’oncologie médicale ». Rien de particulièrement nouveau.

Mais pour la FST cancérologie pédiatrique, le document décline des conditions d’accès spécifiques pour trois DES : Pédiatrie, Oncologie pour les options médicale et radiothérapie, et Hématologie. De l’expérience et un test d’entrée portant sur les connaissances en oncologie générale seront demandés.

Adoption définitive par le CNESER mi-septembre

Attention, What's up Doc vous rappelle qu’il s’agit de documents de travail pouvant être modifiés. L’Association Nationale des Etudiants en Médecine de France (ANEMF) et l’Inter-Syndicat National des Internes (ISNI) seront notamment consultés lundi lors d’un rendez-vous avec les administrations concernées au sein des ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur. A l'ISNI, on tempère : « Il y a encore beaucoup de travail », précise Olivier Le Pennetier, président de l'inter-syndicale.

Les maquettes de FST Cancérologie, comme toutes les autres, passeront ensuite en Commission Nationale des Etudes de Maïeutique, Médecine, Odontologie et Pharmacie (CNEMMOP), qui se tiendra le lendemain, c'est-à-dire le mardi 29 août. Puis elles seront définitivement validées par le Conseil National de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (CNESER), le 18 septembre prochain.

Source: 

Thomas Moysan

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

De quoi vérifier ses connaissances en nanotechno
Une appli mobile pour réviser sa Paces

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.