Bronchiolite, Covid, mais aussi choléra, dengue, coqueluche, variole du singe... tout augmente !

Article Article

L'épidémie de bronchiolite, qui touche essentiellement les bébés, a poursuivi sa progression ces derniers jours et la tendance sur le front du Covid est elle aussi à la hausse, voici les premiers enseignements de notre bulletin épidémio de la semaine. L’actu est riche côté virus dans le monde.

Bronchiolite, Covid, mais aussi choléra, dengue, coqueluche, variole du singe... tout augmente !

© Midjourney x What's up Doc 

On attaque par la bronchiolite

La semaine dernière, "l'activité liée à la bronchiolite chez les enfants de moins de deux ans était en augmentation en ville et à l'hôpital", a résumé l'agence sanitaire dans son bilan hebdomadaire.

Sur les 13 régions hexagonales, 12 sont en phase épidémique et la Corse en pré-épidémie.

Parmi les 7 019 enfants de moins de 2 ans vus aux urgences pour bronchiolite, 6 381 (91%) étaient âgés de moins de 1 an et 2 163 (31%) ont été hospitalisés.

L'an dernier, la bronchiolite a été à l'origine d'une épidémie sans précédent depuis plus de dix ans, conduisant des dizaines de milliers de nourrissons à l'hôpital.

L'une des grandes questions est l'effet qu'aura un nouveau traitement préventif, le Beyfortus de Sanofi, qui a rencontré une vive adhésion des parents au point d'être victime de son succès.

Et le Covid alors ?

Une tendance à la hausse de la plupart des indicateurs est également observée pour le Covid-19.

La semaine dernière, la couverture vaccinale du Covid lors de la campagne d'automne pour les personnes âgées de 65 ans et plus s'est établie à 21,9%, a précisé l'agence.

Les indicateurs grippe/syndrome grippal étaient aussi en légère augmentation dans l’Hexagone.

Outre les infections respiratoires aiguës virales, plusieurs signaux témoignent d’une recrudescence de pneumopathies à Mycoplasma pneumoniae, ajoute Santé publique France. Un sujet à surveiller dans les jours qui viennent.

La semaine dernière, l’OMS s'est inquiétée d'une hausse des cas de maladies respiratoires en Chine et a demandé aux autorités chinoises des informations plus détaillées, appelant la population à mieux se protéger.

"J'ai eu le directeur général adjoint de l'OMS, on fait un point tous les jours", a indiqué mercredi sur Franceinfo le ministre de la Santé Aurélien Rousseau, interrogé sur la question. Comme quoi, c’est bien un sujet de préoccupation.

Et à l’étranger, tout se passe bien ?

Mauvaise nouvelle en Ethiopie, où au moins 23 personnes sont décédées du choléra en deux semaines dans l'est du pays touché par d'importantes inondations. Ce sont des infos de l'ONG Save the Children, qui craint une épidémie de plus grande ampleur.

La Croatie est frappée par une très forte épidémie de coqueluche, avec plus de 1 000 cas depuis le début de l'année contre quelques dizaines habituellement, les experts pointant du doigt les militants anti-vaccins et une moindre immunité liée aux confinements.

Plus de 1 100 cas de cette sérieuse infection respiratoire ont été enregistrés depuis le début de l’année, dont plus de 700 depuis septembre, selon les chiffres publiés mercredi par l’Institut national pour la santé publique (HZJZ).

L'épidémie de dengue, maladie transmise par les moustiques, a fait 445 morts au Pérou depuis le début de l'année, dans ce qui constitue le pire bilan depuis la réapparition de la maladie il y a quarante ans. Une annonce du gouvernement péruvien en début de semaine.

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/alerte-les-pneumopathies-dues-au-mycoplasme-se-repandent-en-france

Et pour finir un revenant, l'OMS a rapporté samedi 12 569 cas suspects de mpox (variole du singe pour les anciens), dont 581 décès, en République démocratique du Congo entre le 1er janvier et le 12 novembre. C’est un record pour une année.

Voilà pour cette semaine, on va s’arrêter là, on est déjà sur une belle variété d’épidémies, non ?

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers