Vrai - faux : On gagne toujours moins dans le public que dans le privé ?

Mieux vaut réfléchir avant de choisir

Public ou privé: nous nous posons tous cette question à un moment de notre vie, avec l'idée préconçue d'une activité publique sécurisante et d'une activité privé lucrative; qu'en est il réellement ?

Tout dépend de sa spé et du moment de sa carrière retenu pour comparer. Certes, le salaire de base brut d’un PH varie de 50 000 €/an (1er échelon) à 89 000 €/an (dernier échelon). Mais il peut être largement bonifié avec les gardes, astreintes, primes ou autres négos. C’est certain, quand on débute, c’est pas Byzance ! Mais en fin de carrière, c’est plutôt confortable, même en levant le pied... Et puis ramené au tarif horaire, avec les 40 à 50 heures/ semaine, les 5 semaines de congés payés, les 2 semaines de RTT, l’absence de charges à honorer et la retraite jusqu’ici très bien rémunérée... la différence n’est pas énorme.

À chacun de compter en fonction de sa spé !

Plus d'infos : Public, libéral : 10 bons plans pour se lancer... sans se planter ! : à lire dans le dernier numéro de WUD

Source: 

What's up doc - publié par JR

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le projet de loi a été amendé !
Malgré la manifestation de dimanche !

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.