Vaccin Covid : les infirmiers peuvent désormais prescrire

Les infirmiers quittent le banc de touche ! Depuis ce vendredi 26 mars, ils peuvent prescrire les vaccins en plus de les administrer comme l'a annoncé Olivier Véran hier. 

L’annonce était très attendue. Jeudi 25 mars, Olivier Véran lors de sa traditionnelle conférence de presse a annoncé qu’en plus d’administrer les doses, les infirmiers pourront désormais prescrire les vaccins.

« Les infirmières et infirmiers jouent un rôle majeur dans notre système de santé en général. Dès demain, leur rôle va encore évoluer puisqu'ils vont avoir la possibilité de prescrire eux-mêmes le vaccin, ce qui va leur permettre d'aller vers les populations les plus vulnérables et de vacciner directement les personnes à domicile », a annoncé le ministre de la Santé.

Ils rejoignent donc désormais les pharmaciens et les sages-femmes qui pouvaient déjà faire ces prescriptions, ce qui avait beaucoup révolté dans les rangs de la profession.

Cette annonce devrait donc permettre d’accélérer le rythme des vaccinations. Avant en effet, les patients vaccinés par un infirmier devaient d’abord passer par la case médecin pour obtenir leur ordonnance.

Du nouveau aussi dans les centres de vaccination, où il ne sera plus nécessaire que le médecin présent voit les patients avant la vaccination par des soignants.

Enfin, étudiants en santé et jeunes retraités sont également appelés « à prêter main-forte ». Le ministre a également annoncé que vétérinaires et dentistes pourraient à leur tour entrer dans le bal. « Nous avons besoin de bras, d'énergie, nous avons besoin de tout le monde. Il est trop tôt pour relâcher nos efforts et il est trop tard pour abandonner. Nous allons le faire, nous allons y arriver. » Beaucoup de bras donc, il ne manque plus que des vaccins...

Portrait de Constance Maria

Vous aimerez aussi

Séances de rattrapage, nouveaux protocoles... Le calendrier vaccinal 2021 est sorti. Quoi de neuf sous le soleil ?

Les structures de soins coordonnés telles que les centres de santé attirent de plus en plus de médecins, séduits par les conditions de travail qu'...

Alexandre Decourt, néphrologue, est associé depuis 2018 dans en groupement libéral de la Polyclinique Médipôle Saint-Roch, près de Perpignan. Il...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.