Un médecin devant le conseil de l’Ordre pour avoir consulté le dossier vaccinal d’Emmanuel Macron

Dossier vaccinal d'Emmanuel Macron

On ne consulte par le dossier vaccinal du président de la République impunément. Ce médecin du Nord s’y est connecté deux fois à l’été 2021. Il doit répondre de ses actes devant le Conseil de l’ordre des Hauts-de-France.

A deux reprises ce médecin du nord, installé à Outreau, a consulté les données de vaccination du président Emmanuel Macron.
Résultat, le Dr Michaël Rochoy a été déféré début mars devant la chambre disciplinaire du Conseil régional de l’ordre des médecins.
On lui reproche d’avoir « manqué à ses obligations déontologiques ».

Le médecin a donc envoyé son mémoire de défense à l’instance, car, pour lui, loin d’avoir violé le secret médical, il a plutôt agi comme un « lanceur d’alerte ».

Dons les faits se sont déroulés à l’été 2021, en pleine période de vaccination, avec l’idée de prioriser l’accès aux doses aux personnes à risque en premier lieu. Michaël Rochoy réclame donc aux autorités, la liste de ses patients déjà vaccinés, pour pouvoir contacter les autres.

« Il y avait une volonté de prioriser les plus fragiles. Mais comme on ne savait pas qui était vacciné, j’ai passé des centaines de coups de fil, alors que cette liste nous aurait bien aidés », déclare-t-il dans la Voix du Nord.

Et c’est le 16 juillet, par hasard, qu’il découvre une faille dans le système. Un patient se présente à son cabinet sans carte Vitale. Et là, avec seulement son nom et sa date de naissance, le médecin accède à son dossier vaccinal.

Il tape par hasard, le nom d’Emmanuel Macron, et ça marche !

Il tente, alors, par hasard, avec Emmanuel Macron. Et ça marche !  « Si on avait accès à son dossier, c’est qu’on avait accès à tous les dossiers en France. On pouvait donc faire une liste des non-vaccinés et des vaccinés de toutes les célébrités dont on connaît la date de naissance. Avec tous les antivax, ça pouvait être problématique. »

En plus, il repère une erreur dans les données de vaccination du Président. Alerté, il contacte le standard de l’Elysée pour signaler le problème.

Pour sa défense, il rappelle qu’Emmanuel Macron a, lui-même, à l’époque, rendu publiques, via les réseaux sociaux ses vaccinations, ainsi que sa contamination au Covid-19. Quant à lui, il assure n’avoir jamais communiqué à personne les informations sur le président.

Mais le hic, c’est la publication, le 26 août, d’un article de Mediapart : Imbroglio autour de la vaccination de Macron. Le médecin nordiste décide alors de se reconnecter au dossier vaccinal du président et malgré ses messages au standard de la présidence, constate que rien n’a été corrigé.

Sauf que suite aux révélations de Médiapart, l’Ordre des médecins lance une enquête et obtient de la CNAM la liste des praticiens ayant consulté le dossier Macron. Dont le Dr Michaël Rochoy…

Le verdict devrait être rendu d’ici plusieurs mois, la sanction attendue pourrait être un avertissement ou un blâme.

 

 

 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Je te prendrai en levrette écrit le médecin

Un médecin de la Somme devra répondre de ses actes et remarques déplacés envers une de ses jeunes patientes, mère de famille, en avril dernier. Une...

Stéphanie Riste, députée et médecin

Pressentie pour être ministre de la Santé, Stéphanie Rist reste finalement à l’Assemblée. Pour son deuxième mandat sous l’étiquette En Marche, la...

Médecins, quelle spécialité rapporte le plus

Bien-sûr on ne choisit pas sa spécialité que pour l’argent, enfin c’est quand même un critère qui peut compter pour beaucoup. Alors quelles sont les...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.