L’Ordre des médecins fait la guerre à ses brebis galeuses 

L'Ordre des médecins a annoncé dans un communiqué vouloir porter plainte contre quatre élus mis en cause pour malversation dans le dernier rapport de la Cour des comptes. 

Dans un communiqué succinct, le conseil national de l’ordre des médecins (Cnom) annonce, après avoir été accusé de laxisme, entre autres par le SNJMG, avoir porté plainte devant les chambres disciplinaires contre deux élus et deux anciens élus, suite à la publication d'un rapport assassin de la Cour des comptes. « Cette décision fait suite au rapport d’une commission d’enquête interne au Conseil national de l’Ordre des médecins, créée à l’initiative du Dr. Bouet, président du Conseil national, pour étudier les suites à donner à quatre situations individuelles évoquées dans le rapport thématique de la Cour des comptes sur l’Ordre des médecins. Toujours selon le meme communiqué, ces plaintes « seront portées devant la chambre disciplinaire de première instance d’Ile-de-France pour deux d’entre elles ; devant la chambre disciplinaire de première instance des Pays de la Loire pour la troisième ; et enfin devant la chambre disciplinaire de première instance de La Réunion-Mayotte pour la quatrième ». 

Indemnisations indues

Dans les Pays-de-la-Loire, il est reproché à l’élu de se faire rembourser des nuitées sur Paris alors qu’il possédait un appartement dans la même ville. Dans les Haut-de-Seine, l’élu visé se faisait rembourser ses journées d’indemnisation pour présence à l’Ordre au-dessus du plafond autorisé. En Seine-et-Marne, idem : on reproche à l’élu poursuivi de s’être fait rembourser des nuitées à Paris alors qu’il y possédait un appartement dans la capitale. À La Réunion, les indemnisations pour vacation dépassent là aussi le plafond réglementaire : elles étaient rémunérées 414 euros la demi-journée alors que le plafond était de 327 euros en 2017. L'élu des Hauts-de-Seine n'est autre que l'ancien président de l'Ordre, le Dr Michel Legmann. Le Dr Jacques Lucas, nommé président de l'agence numérique, fait aussi partie des personnes poursuivies. 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

La députée Caroline Fiat (LFI) désirait rendre hommage à l’infirmière mortellement poignardée par un patient à travers une minute de silence à l'...
Des doyens très politiques
Le Code de la Santé pub' respecté

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.