Un appel à projet pour (enfin) prendre soin de ceux qui soignent

Après le tumulte, la détente ! En marge de la crise sanitaire, la Fondation des Hôpitaux lance un appel à projet pour promouvoir des espaces de détente dédiés au personnel soignant. L'objectif ? Permettre aux professionnels de santé de se reposer... pour mieux soigner ! 

Soyons aux petits soins des soignants ! C’est en substance le message défendu par la Fondation des Hôpitaux au travers du lancement de son appel à projet, baptisé « Prenons soin de ceux qui soignent ». L’idée ? Permettre aux hôpitaux publics et privés à but non lucratif de financer la conception, l'aménagement et l’animation d’espaces dédiés à leur bien-être au sein même des établissements hospitaliers.

« En soutenant la création et l'amélioration d'espaces pensés comme des "Maisons des soignants" et dédiés à leur bien-être, la Fondation des Hôpitaux entend mettre à leur disposition des endroits où se ressourcer, prendre soin d'eux, pour mieux prendre soin des patients qu'ils accompagnent », explique la Fondation.

Du réaménagement d’une salle de pause à la construction d’une structure entièrement dédiée aux soignants, tous les projets peuvent être envisagés dans le cadre de cet appel. Pour autant, les propositions devront impérativement se doter de deux ingrédients primordiaux :

  • Une partie « Conception et Aménagement de l’espace »

« Chaque établissement peut choisir d'être accompagné par les prestataires de son choix dans la conception et l'aménagement de l’espace », précise la Fondation. Et d’ajouter qu’elle met également à disposition une solution d’accompagnement au travers de la participation de deux partenaires qualifiés. « la Fondation des Hôpitaux s'est appuyée sur l'engagement de deux acteurs de référence en matière de décoration, de design et de savoir-faire français : la Maison Sarah Lavoine et Ligne Roset », détaille la Fondation.

  • Une partie animation et gestion de l’espace

Afin d’alléger quelque peu les journées chargées des soignants, la Fondation s’attache également à ce que ces espaces soient conçus « pour faciliter le partage d’expérience et offrir au quotidien des activités et du matériel adaptés ». Parmi les pistes possibles donc ? Des activités sportives, des séances de relaxation, du soutien psychologique, des espaces de siestes ou encore des équipes audio, vidéo et pourquoi pas de réalité virtuelle. « Toutefois, la qualité des activités proposées et du matériel mis à disposition constitueront un critère de sélection important des projets financés par la Fondation des Hôpitaux », précise la Fondation.

Un appel à projet prometteur, donc, qui clôturera ses portes le 31 mai prochain.

 

Source: 
Portrait de Julia Neuville

Vous aimerez aussi

Sept ans. C’est en moyenne le retard qu’accuse le diagnostic de l’endométriose. Pour faire face à ce problème de santé publique, les professionnels...

Depuis le 8 mai dernier, plus besoin de se rendre chez le doc’ avant de commencer une activité sportive pour les enfants. Pensée notamment pour...

Il pensait d'abord faire sa carrière à l'hôpital, mais c'est en libéral dans une clinique privée qu'il s'épanouit. Romain Belmonte, 35 ans, est...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.