Taclée par Martine Aubry, possible candidate aux Européennes : Agnès Buzyn fait le buzz

C’est le Journal Les Échos qui l’annonce dans son édition du du 22 février dernier. Agnès Buzyn, actuel ministre de la Santé serait sur le départ pour être candidate aux élections européennes, sur la liste de la République en marche. « Elle doit rencontrer prochainement Stéphane Séjourné, le directeur de la campagne du mouvement présidentiel. Sans être tête de liste, elle pourrait faire partie d'un quatuor de personnalités pour porter la campagne », ajoute Les Échos. Si cela se confirmait son départ sera annoncé dans les prochaines semaines pour remplacer les ministres candidats aux européennes du 26 mai et aux élections municipales de 2020. 

 

En attendant, Agnès Buzyn n’a qu’à bien se tenir et respecter le protocole républicain. C’est ce que lui a rappelé une ancienne ministre de la Santé, Martine Aubry, par ailleurs maire de Lille. En visite au CHRU de Lille vendredi dernier, en compagnie du garde des sceaux Nicole Belloubet, Agnès Buzyn s’est fait tacler par la maire socialiste, qui n’a rien perdu de son mordant, rapporte Le Figaro. Filmé entre autres par le quotidien 20 minutes, Martine Aubry reproche à Agnès Buzyn de ne l’avoir pas prévenu de sa visite, contrairement aux us et coutumes républicaines. Elle en profite aussi pour lui donner une petite leçon de politique, en affirmant qu’en tant qu’ancienne ministre de la Santé, elle n’avait jamais fait charger la police contre des manifestants. Car la visite d’Agnès Buzyn à Lille a été l’occasion d’une violente altercation entre les forces de l’ordre, et des syndicalistes. Décidément, si le vieux monde a pris un coup dans l’aile, il mort encore ! 

 

Portrait de La rédaction

 

Vous aimerez aussi

Le point sur l’opposition des libéraux
Moitié médecin, moitié politique, moitié entrepreneur

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.