Ségur de la santé : 4700 euros nets pour les jeunes médecins

Olivier Véran compte augmenter la prime d'engagement de service public en la faisant passer de 490 euros actuellement à 1070 euros, ce qui pourrait permettre aux jeunes médecins qui s'engagent dans le public hospitalier de percevoir un salaire net en début de carrière de 4500 à 4700 euros. Les syndicalistes n'ont cependant pas signé le protocole d'accord. 

 

La concertation sur la revalorisation des salaires des praticiens hospitaliers vient de se terminer, mais rien n’a été signé. Comme nous l’annoncions ce matin, le gouvernement a ajouté 100 millions d’euros à la première enveloppe déjà proposée de 300 millions d’euros. Cette rallonge devrait servir à augmenter le montant de l’’indemnité de service public exclusif à 1070 euros, et ce dès la période probatoire des jeunes médecins. Si bien que, en cumulant indemnité de service public exclusif et premier salaire à 4411 euros, un jeune médecin hospitaliers pourrait percevoir un salaire brut de 4500 euros environ, soit un salaire net entre 4500 et 4700 euros. Les syndicats de praticiens hospitaliers avaient réclamé un salaire net en début de carrière à 5000 euros nets. « Nous ne sommes pas très loin, finalement, de nos exigences, mais il nous manque encore quelque chose », nous confie un syndicaliste présent. Quoi qu’il en soit, les syndicats de praticiens hospitaliers n’ont pas signé, pas plus que les syndicats des personnels non médicaux. Résultat, la synthèse du Ségur de la santé, prévue demain, a été annulée. Olivier Véran escompte encore une signature pour sortir la tête haute de ce premier acte de la reconstruction de l’hôpital public. Mais on est encore loin du compte, nous confie, un syndicaliste…

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Les organisations syndicales et collectifs Jeunes médecins, Unipa et L'Inter-urgences n'ont pas été invités aux concertations sur le Ségur de la...
Le protocole d’accord sur l’évolution pluriannuelle minimale des ressources des établissements de santé s’inscrit « en rupture profonde avec le long...
Au sens propre aussi

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.