Pénurie de médecins au CHRU de Lille : des patientes obligées d’aller accoucher en Belgique

Article Article

Le service néonatalogie de la maternité Jeanne de Flandres du centre hospitalier de Lille oriente des patientes et des nouveaux-nés vers d'autres hôpitaux de la région et en Belgique, faute d'un nombre suffisant de médecins.

Pénurie de médecins au CHRU de Lille : des patientes obligées d’aller accoucher en Belgique

© IStock

A cause d’une "restriction des capacités d’accueil en néonatalogie" liée à l'absence de médecins, l'hôpital a fait "appel à des maternités partenaires", notamment à celles de Roubaix, aux cliniques du Bois et de Saint-Vincent à Lille, mais aussi de Valenciennes ou encore du centre hospitalier de Charleroi en Belgique, a indiqué l'hôpital à l'AFP, confirmant une information de France Bleu Nord.

"Les absences simultanées de médecins empêchent l’équipe médicale restant en poste de gérer les enfants", a affirmé le CHRU, sans donner de chiffres.

Aussi, "nous n'avons actuellement pas la capacité de gérer le volume d’activité habituel en néonatalogie", mais les cas "graves et complexes" restent à la maternité Jeanne de Flandres qui est de niveau 3 (pouvant accueillir les

Cet article est réservé aux abonnés
Alors abonnez-vous : c'est 100% gratuit

Magazines
  • Accédez à tous nos contenus premium (classement, magazine...)
  • Déposez une annonce de recrutement gratuitement
  • Accédez au forum spécial médecin

Les gros dossiers

+ De gros dossiers