Objectif Miss France #1

Je me présente : je m'appelle Anaïs Werestchack. J'ai 24 ans et je suis interne en médecine générale en fin de deuxième semestre.

Alors que je fais le point sur ma vie (serait-ce déjà la crise des 25 qui approche ?), j’ai comme la nette impression d’avoir consacrée la quasi-totalité de mes sept dernières années à ma carrière professionnelle, ne comptant plus les sacrifices pour réaliser cette vocation qui vit en moi depuis toujours. Alors même si aujourd’hui je suis très heureuse et très fière d'exercer le métier auquel je rêvais déjà enfant, j'ai pour autant comme l'impression d'en avoir presque oublié de rêver. 

L'envie de connaître autre chose, le besoin aussi de sortir de ma zone de confort et d'ajouter du piment dans ma vie, m'ont amené à participer à l'élection de Miss Puy-de-Dôme le 5 juin dernier, élection départementale que j'ai remportée. Cela m'a ensuite amené à concourir pour le concours de Miss Auvergne. Les semaines ont passé, et j'ai pris beaucoup de plaisir à endosser ce nouveau rôle d'ambassadrice de mon département. Bien plus qu'un simple titre de beauté, cette écharpe est pour moi la possibilité de bénéficier d'une voix plus forte pour porter des messages plus loin. Sans grande originalité, vous l'aurez certainement deviné, j'en ai profité pour faire passer quelques messages de prévention, l'un des axes principaux de la médecine générale qui me tient tout particulièrement à cœur. Je me suis également engagée auprès de l'Établissement français du sang pour promouvoir le don du sang. J'en avais déjà eu l'occasion de faire par le passé alors que j'étais en deuxième année de médecine, vice-présidente chargée des Partenariats au sein de l'association caritative de ma faculté.

Puis le 10 septembre est arrivé et à ma plus grande surprise, j'ai décroché le titre de Miss Auvergne 2021 à la fin de la soirée ! C'est encore très émue et surtout très reconnaissante pour tout ce qui m'arrive que je me prépare donc à débuter prochainement l'aventure Miss France. L'occasion pour moi de faire résonner ma voix encore un peu plus fort et de sensibiliser un maximum de personnes à des questions de santé.

C'est donc avec grand plaisir que je vous invite à me suivre dans cette aventure si l'envie vous dit. Je serai ravie de pouvoir partager cette expérience si particulière avec vous et de combattre les quelques idées reçues qui persistent sur ce concours en vous offrant un tout autre regard.

A très vite sur What’s up Doc !

Anaïs

Source: 

Retrouvez Anaïs sur Instagram : @journalduneinterne @anaiswerestchackoff ;

sur Facebook : Anaïs WERESTCHACK - Miss Auvergne 2021 

Portrait de Anaïs Werestchack

Vous aimerez aussi

Il était l'ancien « M. santé de France 2 ». Jean-Daniel Flaysakier, médecin-journaliste, est décédé à l’âge de 70 ans aux Sables-d’Olonne (Vendée),...

Me revoilà cette semaine ! Au cas où vous n'auriez pas lu mon premier billet sur What's up Doc : je suis Anaïs Werestchack, et je suis interne en...

Une spé aussi bien choisie que jalousée. Chaque année, la chirurgie plastique et reconstructrice remporte les suffrages des internes. Et...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.