NED, groupe de rock et de chirurgie onco-gynécologique

Des médecins américains jouent de la musique contre le cancer

Chanter pour récolter des fonds contre une maladie, la France connaît : demandez donc à Pascal Obispo. En revanche, question médecins musiciens, notre pays est plutôt dépourvu. Nous avons bien Jabberwocky, mais il faut avouer que l’engagement thérapeutique des trois carabins poitevins est minimal…

Quelle surprise donc de découvrir NED, groupe de chirurgiens onco-gynécologues américains qui font du rock pour éveiller les consciences et alerter sur les cancers spécifiques aux femmes : ovaires, utérus… Composée de six spécialistes qui se sont rencontrés dans un congrès à Tampa, en Floride, cette formation musicale a un public surtout composé de patientes.

Leurs concerts ont presque des vertus thérapeutiques. « C’est une expérience incroyable », explique Cathy McCue au site Forbes. Cathy est une patiente du batteur de NED, le Dr. Nimesh Nagarshethet. Elle sait bien que ce n’est pas la musique qui va la soigner. Mais les concerts renforcent son courage. « Le mieux, c’est qu’on peut rencontrer des survivantes. Si vous venez d’être diagnostiquée, il se peut que vous vous trouviez à côté d’une femme qui a vaincu son cancer. Ça donne de l’espoir ».

D’ailleurs, le nom du groupe est lui-même un signe d’espoir. NED est l’acronyme de « No Evidence of Disease ».C’est ce que les médecins américains inscrivent sur le dossier d’un patient s’il n’y a plus de trace de la maladie après un traitement.

Photo fournie par Spark Media.

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Cette année en fac, j'fais d'la pharmacie
Richard Horton, le rédac’ chef du Lancet, a tiré lui-même la sonnette d’alarme, voire la fin de la récré, pour tous ceux qui abusent des revues (1)....

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.