Marche républicaine dans toute la France

#JeSuisCharlie pour la vie

Cette journée du 11 janvier 2015 restera quoi qu'il en soit dans les mémoires de l'humanité. Une levée de fantassins de la démocratie française a flambé de toute part faisant de la France la capitale du monde d'un moment. Tous ensemble derrière Charlie...

3,7 millions de personnes, et une quarantaine de chefs d'états étaient là. Des millions de personnes avec un crayon pour dire "non" à cette montée d'intégrisme barbare qui a volé la vie de 17 personnes, bafouant la liberté de la presse et la dignité humaine.

"Je suis Charlie"
"Je suis policier"
"Je suis Ahmed"
"Je suis juif"

La foule de toute part dans une communion pour l'humanité portait haut les messages de son coeur pour guérir de ses douleurs. Un mouvement d'une ampleur inégalée, un mouvement d'une âme oubliée, celle de la France, celle de nos racines.

Sans amalgame les processions black, blanc, beur se sont déroulées sous le flambeau tricolore d'une France réunie, fière de chanter la marseillaise, fière d'être française.

"Vive la Charlie-berté"
"Faites l'humour, pas la guerre"

Et comme à chaque grand moment de liasse populaire, on se dit qu’il y aura un avant et après. Au soir de cet instant de solennité et d'embrasement populaire, le défi, notre défi sera justement que cette vaste mobilisation ne reste pas lettre-morte. Il faut savoir à présent transformer cette prise de conscience collective. Le choc a été terrible, on ne regarde pas seulement aujourd’hui, on attend maintenant le futur. Et, il faut, pour cela, regarder la réalité en face, le terrorisme, l’hypocrisie de certaines alliances, l’existence de double discours politiques, le laisser-faire d'autres... Il faut tous ensemble considérer cela pour tenir la tête haute cette humanité palpable qui était aujourd'hui sur chacun des visages de cette marche monumentale pour l'amour de la république.

Pour la mémoire de ceux qui ont disparu.

Pour la construction d'une France dont on veut rester fière.

Pour ne jamais oublier ce jour, ni cette guerre.

 

Chacun de nous doit à présent vivre à jamais Charlie.

 

 

Source: 

Matthieu Durand

Portrait de La rédaction

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.