L'exercice libéral en mal d'amour

Seul 1 étudiant en médecine sur 4 souhaite s'installer en libéral

L’exercice libéral ne fait plus rêver. Selon les résultats d’un sondage MASCF/Enov Research, seulement ¼ des étudiants et internes en médecine projette de s’installer en libéral, tandis que la même proportion privilégie la perspective d’un exercice mixte.

Au sommet des rêves les plus fous : l’exercice salarié, qui récupère 45 % des voix des étudiants interrogés. Est-ce la solitude du médecin libéral qui effraie les plus jeunes d’entre nous ? Possiblement. Car parmi la minorité d’étudiants qui souhaite exercer en libéral, 86 % préfèreraient s’installer en cabinet de groupe, selon les résultats du sondage, rapportés par pourquoidocteur.fr.

Mais il semble y avoir plus de peur que de mal, puisque la quasi-totalité des médecins installés (96 %) ne changerait pour rien au monde leur mode d’exercice. Alors, soyons suffisamment fous pour nous installer si ça nous chante. Quoi, l'URSSAF ?? Même pas peur.

Source: 

What's up doc - publié par AP

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Vitrine de quartier rouge
Les négociations sur les communautés professionnelles de territoires de santé (CPTS), destinées à organiser la médecine de ville à l’échelle des...
Le Dr Jean-Paul Hamon tente de convaincre

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.