Les hospitaliers appelés au rassemblement le 15 juin pour donner de la voix

Le 15 juin prochain, le monde hospitalier est appelé dans la rue pour lutter contre l’aggravation des inégalités sanitaires.

Usagers et hospitaliers ensemble pour défendre l’hôpital. Dans un communiqué publié le 8 juin, le SNPHARE a tenu à soutenir un appel au rassemblement le 15 juin prochain, sur fond de lassitude et manque de moyens.

« Les praticiens hospitaliers, et avec eux les jeunes médecins qui voient comment ils seront traités dans l’avenir s’ils font le choix de l’hôpital public sont déçus. Ils se sentent finalement punis de leur investissement dans cette crise sanitaire qui a commencé bien avant l’épidémie de Covid », écrit le SNPHARE dans un communiqué.

Le syndicat n’hésite pas à dénoncer les politiques de santé publique qui dégradent « leur métier » en étant « de plus en plus restrictives », ou encore « des décisions administratives de plus en plus déconnectées de la réalité et une charge de travail impactée par le dépouillement du système en personnels, en lits et en matériel ».

« Le SNPHARE attire l’attention sur la fermeture de nombreux services et de nombreuses lignes de la permanence des soins – les « urgences » générales et spécialisées - par manque de médecins, et avec elles la disparition de l’accès aux soins pour tous ainsi que la perte d’attractivité de beaucoup de territoire ».

Face aux déceptions engendrées par les suites du Ségur, il reste l’appel de la rue « pour qu’un point d’arrêt soit mis à la destruction de notre hôpital public source de sécurité et d’équilibre sanitaire dans tous les territoires. » Le rendez-vous est donné le 15. 

 

Portrait de Constance Maria

Vous aimerez aussi

Les gouvernements successifs ont tous buté sur le problème des déserts médicaux. Comment faire reculer ces zones géographiques où l’accès aux soins...

D’après l’OMS, augmenter les taxes sur l’alcool permettrait de diminuer le nombre de cancer en Europe. Une conviction défendue par le biais d’une...

Un projet de loi sera présenté le 13 octobre pour une potentielle prolongation du pass sanitaire au-delà du 15 novembre.

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.