L’annonce de grossesse… tout un programme

Une grossesse dans une équipe hospitalière publique ou privée, ca fait toujours jaser. Et même, ca peut carrément em… certains avec le risque amer de devoir assumer une charge de travail complémentaire.

Annoncer une grossesse à son équipe médicale peut s’avérer être un véritable exercice de style. Le mode et la manière de l’annoncer mérite d’être bien médité. What’s Up Doc vous propose quelques variations de style à envisager…

*La méthode sentimentale

Ambiance : bonne entente avec au moins un(e) collègue.

Principe : profiter des capacités d’empathie de notre collègue pour susciter l’émotion.

CAT : lors d’un moment de complicité avec une collègue/co-interne, placer l’info entre deux confidences. Elle n’aura d’autre choix que d’exprimer sa joie la plus sincère !

 

*La méthode "pas vu pas pris"

Ambiance : distante à tendance « chacun pour soi ».

Principe : profiter de la mailing list des collègues de garde pour éviter la confrontation de visu.

CAT : Au dernier mail d’échanges de gardes, répondre à tous et donner l’information clairement et sobrement. Sans omettre, bien évidemment, la liste des gardes à donner.

 

*La méthode efficace

Ambiance : pro !

Principe : profiter d’un staff ou d’une synthèse pour faire un tir groupé.

CAT : Glisser l’info en fin de réunion, en une ou deux phrases max. Faire du concret et du concis, à cheval sur sa fierté. Prête à dégainer le planning précis de vos congés.

 

*La méthode festive

Ambiance : cool à tendance superficielle.

Principe : profiter d’un pot ou d’un repas de service pour livrer l’info à toute l’équipe.

CAT : ne pas prendre d’alcool à table et le faire savoir. Puis déballer la nouvelle lorsqu’on vous titille « Tu serais pas enceinte par hasard, toi ? ».

 

*La méthode empathique

Ambiance : manque de personnel ou chef tyrannique, en mode stress.

Principe : faire preuve d’empathie envers les collègues/co-internes qui vont rester.

CAT : faire part de la nouvelle en petit comité et prendre un temps pour parler avec le ou les collègues. Proposer des pistes : remplaçant, organisation des suivis de nos patients… Mais ne rien lâcher sur nos besoins (congés, rythme, etc) !

 

Portrait de La rédaction
article du WUD 13

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.