La soufrance de nos confrères syriens...

Morts pour avoir voulu aider...

"Nous avons documenté la mort de 121 médecins depuis 2,5 ans !" : c'est le constat affligeant d'un médecin syrien interviewé sur France-info. Ces médecins ne participaient pas directement au conflit mais ont eu le malheur de soigner des personnes qui n'étaient pas en adéquation avec le gouvernement syrien ou d'être simplement au mauvais endroit au mauvais moment (ce qui arrive trop souvent quand un pays est en guerre). Ces confrères étrangers n'étaient pas des médecins militaires mais juste des médecins soignant des ressortissants de leur pays. Le compte ne s'arrêterait pas là puisque 2500 personnes parmi les personnels de santé ont été incarcérées pour avoir voulu aider des personnes ne soutenant pas le régime syrien.

Devant la constatation d'usage de gaz neurotoxique sur des patients qui ont été accueillis dans des hôpitaux tenus nos confrères de  Médecins sans frontière, la communauté internationale se pose maintenant la question d'intervenir militairement. C'est dans ce contexte, et sans cautionner ce regain de tension, que Médecin sans frontière relance les appels aux dons pour que les populations puissent toujours bénéficier d'un accès (minimal) aux soins.

Source: 

What's up doc - publié par JR

Portrait de La rédaction

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.