On ira tous au CHU ?

La catastrophe annoncée des hôpitaux périphériques

L'histoire des déserts médicaux, on commence à la connaître. Tellement qu'on en oublie parfois les conséquences. L'une d'entre elles est la disparition à petit feu des hôpitaux périphériques. Et ceux qui y travaillent en prennent la mesure.

Les plus menacés sont les services de chirurgie. Et pour cause, le ministère de la santé leur a demandé de prouver une activité chirurgicale supérieure à 1000 patients par an avant la fin 2013...auquel cas le service serait gracié. Quant à ceux qui ont failli à la mission, ils verront leur bloc opératoire fermer. Sans aucune autre mesure, que celle d'orienter les patients vers les CHU. Parfois loin, très loin de leur maison.

Le docu présenté ce jour sur France 3 illustre cette désolation rurale. La logique est implacable. L'hôpital va mal, il manque d'argent, et de médecins, et va devoir supprimer des services. Ineluctablement.
A qui la faute ? Au numerus clausus, à notre formation - trop ciblée sur le CHU - à la désuétude du système de santé, aux finances publiques, etc. ? Les hypothèses sont nombreuses. Mais le constat est là, et le pronostic...engagé.

On ira tous au CHU, documentaire réalisé par Sandrine Lopez, diffusé sur France 3 le 25/01 à 15h20 (52 min).

Source: 

What's up doc - publié par AP 24/01/2014

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Une vingtaine de représentants des acteurs de la psychiatrie viennent d’exprimer leur profonde déception, suite à l’annonce du plan "Ma santé 2022,...
Qui va donc indemniser les médecins intérimaires mis en quarantaine ? Pour le moment, les autorités de tutelle, ainsi que les assureur se renvoient...
Presse auscultée. Le documentaire « Danger à l'hôpital : quand les médecins balancent », diffusé ce jeudi 24 octobre dans l’émission "Complément d'...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.