États-Unis : les bébés noirs soignés par des médecins noirs ont plus de chances de survivre

Presse auscultée. Aux États-Unis, les bébés noirs ont environ trois fois plus de risques de mourir à l'hôpital que les nouveau-nés blancs lorsqu'ils sont soignés par des médecins blancs, selon une étude américaine.
 

Lorsqu'ils sont soignés par des médecins blancs, les bébés noirs ont environ trois fois plus de risques de mourir à l'hôpital que les nouveau-nés blancs aux États-Unis, selon une nouvelle étude américaine publiée dans le Proceedings of the National Academy of Sciences, rapporte The Guardian. Les chercheurs ont en effet examiné 1,8 million de registres de naissance dans les hôpitaux de Floride de 1992 à 2015.
 
Comment expliquer ces résultats ? Le fait de soigner les bébés noirs par des médecins noirs pourrait améliorer la confiance et la communication entre le médecin et la mère, selon l’auteur principal de l’étude qui estime que les médecins noirs peuvent être plus sensibles aux facteurs de risque sociaux et aux désavantages cumulés. Enfin, le racisme inconscient des médecins blancs envers les femmes noires et leurs bébés pourrait également jourer un rôle.

Pour lire l'intégralité de l'article, cliquez ici

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

infirmiere

Le 20 novembre prochains, les infimières seront dans la rue. En cause : le plan "ma santé 2022", jugé trop médico-centré...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.