"Dry January", Emmanuel Macron cède face au lobby de l’alcool

Presse auscultée. Des associations et des addictologues accusent Emmanuel Macron d'avoir coulé le « Dry January », une opération officielle de sensibilisation sur les risques de l'alcool.

 Après le « Mois sans tabac », la France devait connaître début 2020 un « Mois sans alcool » : le premier « Dry January », une opération officielle de sensibilisation sur les risques de l'alcool. Mais « des associations et des addictologues accusent désormais Emmanuel Macron d'avoir coulé le projet, après des propos attribués au président par le lobby du vin », rapporte Le Point qui précise que cette perspective suscitait depuis plusieurs semaines « l'opposition du lobby de l'alcool, et notamment de l'Association nationale des élus de la vigne et du vin (Anev) ».
 
Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez ici.
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.