Démographie médicale

Aider les jeunes médecins

Lundi dernier, la mairie de Paris publiait un communiqué de presse faisant part du projet Paris Med, destiné à faciliter l'installation des professionnels de santé dans la capitale. 15 000 euros d'aide en échange d'un engagement de trois ans et d'un exercice en secteur 1.

What's up doc a interrogé Claude Leicher, président du syndicat des médecins généralistes MG France, sur l'installation des jeunes médecins. "De façon générale, les installations en secteur 1 dans certaines zones comme les grandes villes sont devenues difficiles pour les jeunes médecins." Avec des conséquences non négligeables selon lui : "dans les zones fragiles, l'offre de soins primaires ne pourra pas perdurer si la situation économique reste en l'état."

L'idée de MG France, c'est que, plutôt que d'instaurer des aides ponctuelles, le gouvernement propose une "politique globale plus cohérente". Claude Leicher explique : "on peut-être plus large dans ce type d'aide", et il évoque un nouveau mode de rémunération : le forfait structure. "C'est un forfait lié au lieu d'exercice, qui s'ajouterait à la rémunération à l'acte, et qui aiderait à avoir plus de médecins là où l'installation est problématique." Pour la mise en place, le syndicat pense à un dispositif organisé en liaison avec l'Assurance Maladie et l'Etat.

En résumé : "un forfait structure plutôt que des aides ponctuelles. Pour un effet levier et une incitation plus forte auprès des jeunes médecins", conclut le président de MG France.

Source: 

Cécile Lienhard

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Ou plutôt à la campagne
L'analyse est limpide !

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.