Covid, on a passé le cap du million de tests par semaine, mais on reste optimiste

Article court Article court

Santé Publique France a publié hier soir son point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie de coronavirus.  Et on touche peut-être bientôt du doigt la fin de la pandémie pour l’OMS.  

Covid, on a passé le cap du million de tests par semaine, mais on reste optimiste

© IStock 

C'est la fin, d'accord, mais un léger frémissement montre que la bête respire encore. En métropole, on note une augmentation du taux d’incidence sur l’ensemble du territoire. Les plus touchés sont les moins de 20 ans et les 30-49 ans.

Le rebond du nombre de tests pratiqués est particulièrement fort chez les jeunes de moins de 16 ans, deux fois plus que la semaine dernière (+97%) .

En revanche, on reste rassuré, car comme la semaine dernière les indicateurs hospitaliers au niveau national sont stables.

Bonne nouvelle en Outre-Mer, le taux d’incidence est enfin en baisse dans la plupart des régions sauf en Martinique.

Le seuil du million de tests en une semaine "de nouveau franchi"

Tous âges confondus, le nombre de tests de dépistage du Covid a "de nouveau franchi" le million la semaine dernière, selon des chiffres publiés hier par le ministère de la Santé, attestant, peut être, de l'amorce d'une huitième vague épidémique.

La reprise est nette : avec 1 132 300 tests PCR et antigéniques validés entre le 12 et le 18 septembre, l'activité de dépistage est en "forte hausse" de 33% par rapport à la semaine précédente, indique la direction des statistiques (Drees).

Ce baromètre de la crise sanitaire dépasse ainsi le seuil symbolique du million pour la première fois depuis six semaines, après avoir atteint en août ses plus bas niveaux depuis deux ans.

"Mais 10 000 décès par semaine, c'est 10 000 de trop"

Au niveau mondial pour le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé la fin de la pandémie de Covid-19 était certes en vue mais encore loin, modérant ainsi ses propos de la semaine dernière.

"Nous avons passé deux ans et demi dans un long et sombre tunnel, et nous commençons tout juste à entrevoir la lumière au bout de ce tunnel", a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse depuis New York, où il assiste à la réunion de l'Assemblée générale des Nations unies.

Les propos du Dr Tedros tranchent avec ceux du président américain Joe Biden, qui, lors d'une interview diffusée dimanche, a affirmé, avec optimisme, que la pandémie était "terminée" aux Etats-Unis.

Selon le Dr Tedros, le nombre de décès signalés chaque semaine dans le monde continue de baisser et ne représente plus que 10% de ce qu'il était au pic de janvier 2021. En outre, dans la plupart des pays, les restrictions ont pris fin et les deux tiers de la population mondiale sont vaccinés, dont les trois quarts des agents de santé et des personnes âgées.

"Mais 10 000 décès par semaine, c'est 10 000 de trop", s'est-il indigné.

"Nous avons tous besoin d'espérer que nous pouvons - et que nous allons - arriver au bout du tunnel et laisser la pandémie derrière nous. Mais nous n'y sommes pas encore", a-t-il assuré.

Selon les statistiques en ligne de l'OMS, la pandémie de Covid-19 a fait plus de 6,5 millions de morts dans le monde.

Avec AFP 

 

Les gros dossiers

+ De gros dossiers