Covid-19 : 110.000 faux pass sanitaires détectés en France

Il circule en France 110.000 faux pass sanitaires anti-Covid, a appris l'AFP jeudi auprès de l'entourage du ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

Il y a eu plus d'une centaine d'interpellations sur les 400 enquêtes qui ont commencé à être ouvertes » depuis l'instauration à l'été du pass obligatoire dans certains lieux, a indiqué Gérald Darmanin sur la chaîne de télévision France 2.

Ces interpellations visent à la fois des usagers et des réseaux de trafiquants, précise son entourage.

« Le problème des faux pass sanitaires, c'est que c'est souvent en complicité avec de vrais médecins ou de vraies infirmières », a expliqué le ministre, selon qui « c'est très difficile à prouver ».

Des condamnations à de la prison avec sursis « et parfois de la prison ferme » ont déjà été prononcées, « notamment pour des utilisateurs de pass », a poursuivi M. Darmanin qui souligne que la peine encourue peut aller jusqu'à 5 ans de détention.

Fin novembre, un médecin de région parisienne soupçonné d'avoir vendu au moins 220 faux pass sanitaires a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Le ministre de l'Intérieur s'est par ailleurs dit favorable à l'abandon des poursuites à l'encontre des personnes détentrices d'un faux pass et qui souhaiteraient se mettre en règle.

Selon les derniers chiffres en date, près de 3.000 patients sont en réanimation et le chiffre devrait atteindre 4.000 au moment des fêtes de fin d'année, a indiqué le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal.

Un conseil de défense sanitaire doit se tenir vendredi après-midi.

Avec AFP 

Portrait de La rédac'

Vous aimerez aussi

Après avoir passé "la nuit à transpirer" et fait la queue pour se doucher, Zackaria, jeune homme sans domicile fixe de 27 ans, a fui la canicule en...

Le niveau du nouveau protocole sanitaire applicable à la rentrée aux établissements scolaires sera décidé "dix jours avant la rentrée pour tout ou...

Depuis 20 ans, les accidents du travail ont baissé chez les hommes mais connaissent une progression inquiétante chez les femmes, qui représentent...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.