Activité libérale à l'hôpital

32 millions d'honoraires percus en 2013

En 2013, 352 praticiens exerçant une activité libérale à l’hôpital se sont partagé 32 millions d’euros soit 3, 7 % de plus qu’en 2012, selon un rapport de l’AP-HP, dévoilé par l’AFP. Un chiffre qui peut paraître paradoxal, quand on sait que le nombre de praticiens exerçant une activité libérale à l’hôpital est passé a baissé de 5,6 % en 2013. 
 
Dépassements d’honoraires
Plus de la moitié des honoraires perçus est répartie sur 4 groupes hospitaliers : Paris Centre (Cochin-Hôtel dieu), Pitié Salpêtrière, Paris Ouest (HEGP) et Est parisien (Tenon – St Antoine Trousseau Rothschild). Sur les 358 praticiens habilités à exercer une activité, seuls 11 d’entre eux ne profitent pas de cette possibilité. De surcroît, il existe un écart important entre les revenus des praticiens : en effet, les plus hauts revenus vont de 300.000 à 400 000 euros pour une dizaine de praticiens tandis que 84 touchent entre 50.000 et 100.000 euros, et 119 entre 725 et 50.000 euros. 
Si la pratique des dépassements d'honoraires peuvent être pratiqués en toute légalité, les praticiens exerçant une activité libérale à l’hôpital sont cependant soumis à des règles strictes : ne pas excéder 20 % de l’activité totale, afficher ses tarifs et verser une redevance à l’hôpital. En 2013, cette redevance a rapporté 8 millions d’euros à l’AP-HP. « L'augmentation de la redevance constatée en 2013, plus élevée que celles des honoraires, est due à l'augmentation des actes à redevance élevée », a expliqué le Dr Alain Faye, membre de la CME de l'AP-HP, à l’AFP. 
Source: 

Léa Drouelle

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Un médecin de MSF revient sur l’épidémie d’octobre dernier
Plus facile à dire qu’à faire

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.