1500 euros pour les hospitaliers dans les départements les plus touchés par le Covid-19

Une prime de 500 euros est prévue pour les autres hospitaliers.

De concert avec Gérald Darmanin, ministre des comptes publics et Olivier Véran ministre de la santé, le premier ministre Édouard Philippe a présenté ce midi, à l'issue du Conseil des ministres, les mesures prises dans le cadre de la loi de finances rectificative pour lutter contre le covid-19, concrétisant par là même les promesses du président de la République formulées le 23 mars dernier. Pour les personnels hospitaliers qui gèrent la crise du Covid-19 dans les départements les plus touchés, il a été prévu le versement d’une prime nette, "exempt de tout prélèvement", de 1500 euros, ainsi qu’aux personnel des services ayant accueilli des malades du Covid-19 dans les départements les moins touchées. Pour les autres personnels des hôpitaux, une prime de 500 euros a été décidée.

Par ailleurs, a annoncé le Premier ministre, les heures supplémentaires effectuées à l’hôpital seront valorisées 50% de plus que les heures supplémentaires habituelles. Une prime sera versée aux personnels des ehpad et du secteur médicosocial sans que le montant de cette prime n’ait été annoncée. Les autres agents de la fonction publique d’État auront droit à une prime défiscalisée de 1000 euros net ainsi que pour les agents de la fonction publique territoriale. Edouard Philippe a par ailleur précisé qu'une enveloppe de 8 milliards d'euros permettrait de financer ses mesures, dont 4 milliards seraient consacrés à l'achat de masques. 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Selon les données du centre national de gestion, la Martinique est la plus dotée en praticiens hospitaliers en France en 2018. Mais il en va tout...
Les députés ont adopté mardi 29 octobre, en première lecture, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) par 339 voix pour contre...
contact tracing
Comme pour faire face au nombre grandissant de cas contacts, l'assurance maladie va généraliser l'usage des SMS pour prévenir les cas contact. 

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.