Terrain de stage : pourquoi les internes boudent le Jura

Presse auscultée. Le Jura n'est pas une destination de choix pour les internes, et l'hôpital Lons-le-Saunier est un repoussoir, selon un dossier de la Voix du Jura. 

Pourtant que la montagne est belle ! Mais pas celle du Jura, que les internes semblent rejeter, si l’on en croit un dossier du quotidien régional La voix du Jura. Ainsi pour le semestre d’hiver de novembre 2019 à mai 2020, sur les 602 internes en milieu hospitalier que compte la région, le Doubs en accueille 425, le Territoire de Belfort 80, la Haute-Saône 52 et le Jura, seulement 45. Les auteurs de ce dossier précise que l’hôpital de Lons-le-Saunier a été fortement pénalisé, avec seulement 11 internes en MG aux urgences. Et ce sera peut-être le dernier semestre que cet hôpital accueillera des internes en MG, tant il est vrai que leur accueil laisse à désirer. Du côté des spécialités, Lons-le-Saunier n’a pas meilleure réputation… Lire la suite ici. 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le SNEMG relance le débat sur la durée de l’internat de médecine générale

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.