Secteur libéral À l'hôpital public

Rapport Dominique Laurent À la Ministre de la Santé

L'activité libérale dans les établissements publics de santé a été expertisée par la conseillère d'Etat, Dominique Laurent pour essayer d'adapter le concept de l'avenant 8 à la sauce libérale publique.

Résultats 45 pages et 9 propositions après 5 mois d'investigations pour proposer une sorte de politique de contrôle des dépassements de l'activité libérale à l'hôpital public.

Avec encore plus de pincettes que pour l'activité de ville, il est rappelé de respecter le seuil critique des 150% en fonction de "l'expertise et de la compétence" du médecin. Autrement dit, une formule assez vague pour permettre de ne surtout rien changer.

Pour aller dans le même sens, il est préconisé la rédaction d'une "charte déontologique de l'activité libérale" dont on peut se demander s'il n'y aurait pas là, une certaine redondance avec le code déontologique qui nous est déjà remis par le conseil de l'Ordre.

Après le moralisation de la vie politique, nous voici donc face à une tentative de la moralisation de la vie libérale.
Intéressant, non ?

Source: 

What's up doc - publié par GD

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Et abandonne un moyen de pression
Opération séduction
Du rififi chez les syndicats médicaux

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.