Médecins PADHUE : ils bossent ici, ils restent ici ! Manif le mercredi 29 novembre 2023

Article Article

Les médecins PADHUE seront en grève mercredi 29 novembre pour renouveler les contrats censés être arrêtés le 31 décembre prochain, l’attribution d’une autorisation temporaire d’exercice, et plus d’unité dans les salaires et les statuts.

Médecins PADHUE : ils bossent ici, ils restent ici ! Manif le mercredi 29 novembre 2023

© IStock

Une lettre ouverte au ministre de la Santé Aurélien Rousseau, datée du 17 novembre et signée par l’UFMICT-Fédération CGT Santé Action Sociale, demande fermement une audience avec pour seul sujet l’avenir des PADHU :
« Nous exigeons d’être reçus le 29 novembre prochain lors de notre mouvement, en vue d’une solution digne d’exercice de leur profession pour les PADHUE pour qui la durée des services rendus n’a pas permis de s’inscrire dans le décret 2020-1017 du 7 août 2020. Non lauréats des EVC 2021 ou 2023, leurs contrats, le plus souvent de PAA (praticien attaché associé) ont été mis en extinction par le décret du 27 décembre 2022 puis par l’instruction Braun du 13 juillet 2023 et leur renouvellement s’interrompt au plus tard le 31 décembre prochain. »

Puis la lettre détaille les différentes reformes subies par les PADHUE, et les injustices selon les différents territoires. Mais ce qu’il faut en retenir, c’est que le 29 novembre prochain les PADHUE seront en grève pour une journée d’action anti-précarité à l’appel des syndicats : UFMICT CGT - SUPADHUE - IPADECC

Avec deux demandes très précises pour simplifier ce dossier complexe :

  • Le renouvellement de leurs fonctions au-delà du 31 décembre 2023, même s’ils ne sont pas lauréats des EVC 2023, dont le numerus clausus est des plus sévères.
  • L’attribution à tous d’une autorisation temporaire d’exercice jusqu’à un examen sur dossier leur permettant d’accéder à l’autorisation de plein exercice, conformément aux dispositions en vigueur en Antilles-Guyane (décret du 27 mars 2020).

3 000 médecins PADHUE exercent dans les hôpitaux du pays

L’appel à la grève détaille que « plus de 3 000 médecins PADHUE servent dans l’Hexagone sous la responsabilité d’un médecin senior, comme Praticiens Attachés Associés (PAA rémunéré 2 200€ mensuels) ou ils travaillent en qualité de faisant fonction d’interne (FFI ou encore Stagiaire associé (SA) rémunéré 1 500 €). Une telle différence de rémunération pour les mêmes pratiques professionnelles est inacceptable ! »

« Pour être affecté comme Praticien Associé (PAA, statut créé en 2021), ils doivent être lauréats des EVC 2023 (épreuve de validation des compétences), un concours avec numerus clausus à 2 700 postes seulement pour toutes les spécialités sur les 20 000 inscrits du monde entier, avec un taux de réussite de 16 % en moyenne. Ils sont en fonction, peu disponibles pour préparer le concours, car ils assurent la continuité des soins dans nos services ! »

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/les-decisions-du-cng-sont-surprenantes-jai-lexemple-dun-padhue-qui-demande-4-ans-de

Donc rendez-vous le 29 novembre pour voir comment fonctionnerait un hôpital sans PADHUE.

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers