Manoeuvres de séduction À la CNAM !

Oui, mais pour séduire il faut avoir des atouts...

Frédéric Van Roekeghem, le Directeur de la CNAM, y croit, et surtout il n’a pas le choix : le contrat d’accès aux soins doit être signé par au moins 1/3 des médecins éligibles pour entrer en vigueur, avant juillet 2013. Cela correspond à plus de 8000 médecins pratiquants en secteur 2 qu'il faudrait convaincre de limiter leurs dépassements pour faciliter les remboursements de leurs patients.

Dans cette course, la CNAM envoie ses employés pour séduire les médecins en leur distribuant des petites plaquettes d’information. Seule la CSMF conseille de souscrire à ce contrat, il est donc probable que la majorité d'entre nous ne souhaitent pas signer.

Le problème reste toujours le même : le gouvernement promet une revalorisation des actes pour ceux qui signeraient le contrat d’accès aux soins… Mais, comme toujours, nous ne savons ni le montant de cette revalorisation (probablement en-dessous de nos attentes), ni le délai de sa mise en application (certainement au-dessus de nos attentes...).

Source: 

What's up doc - publié par JR

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Enquête de l'IGAS
Pas bien la cigarette

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.