Les médecins prennent-ils soins d’eux ?

De même que les cordonniers…

En 2003, l’INPES* publiait les résultats d’une étude menée auprès de 2 057 médecins généralistes qui révélait 28,8 % de fumeurs au minimum occasionnels, 30,3 % de buveurs réguliers et 24,6 % d’entre eux qui avaient pris un somnifère ou tranquillisant dans l’année.

 

D’autres travaux nous rappellent que le médecin devient patient tout autant que n’importe qui. Si cela parait évident, les comportements des médecins laissent à penser que cela ne l’est pas forcément pour eux. Une question à retrouver dans l’article Le médecin ce danger public pour lui-même issu de l’enquête Médecins dangers publics ?.


Sources :

*Gauthier A., Lamoureux P. Baromètre santé médecins/pharmaciens. INPES ; 2003

 

 

Source: 

Alice Deschenau

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Quand les formes galléniques sont identiques
L’Organisation musulmane des acteurs de santé (OMAS) a créé un annuaire de professionnels de santé qui sont membres de l’association. Une initiative...
Les médecins, mauvais élèves ?

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.